Plus de 2300 étudiants deviennent des «sauveurs de vie»

Plus de 2300 étudiants deviennent des «sauveurs de vie»

SAUVETAGE. Plus de 2300 élèves de 16 écoles secondaires de la région du Saguenay—Lac-Saint-Jean vont recevoir au cours de la prochaine année une formation en réanimation cardiorespiratoire (RCR) et de manutention du défibrillateur externe automatisée (DEA). Le gouvernement du Québec appuyé par Rio Tinto Alcan, se partagent la facture de quelque 100 000 $ nécessaire pour l’acquisition du matériel et la formation des professeurs qui deviendront des formateurs accrédités en RCR et DEA.

En conférence de presse à l’École secondaire Jean-Gauthier, ce matin, tous les intervenants étaient unanimes sur les bienfaits d’introduire ce programme au niveau secondaire, permettant ainsi à ces jeunes d’acquérir la formation et ainsi devenir des individus qui, dans une situation donnée, seront en mesure de bien réagir pour sauver une vie.

À l’origine de ce projet, on retrouve la Fondation ACT (Fondation des soins avancés en urgence coronarienne) qui est l’organisme de bienfaisance national offrant une formation gratuite de RCR comme programme obligatoire dans toutes les écoles secondaires du Québec et de par tout le Canada. À ce jour, le programme de RCR et de défibrillation au secondaire a été mis sur pied dans 144 écoles secondaires à travers la province du Québec, et plus de 370 000 étudiants ont été formés pour sauver des vies grâce à la formation en RCR.

Le programme de formation en défibrillation au secondaire sera donc offert dans 16 écoles secondaires de cinq commissions scolaires de la région, soit la Commission scolaire du Lac-St-Jean (ES Camille-Lavoie, ES Curé-Hébert, ES Jean-Gauthier et ES Wilbrod-Dufour), la Commission scolaire de la Jonquière (ES Kénogami, la Polyvalente Arvida et la Polyvalente de Jonquière), la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets (la Cité étudiante de Roberval, la Polyvalente Jean-Dolbeau, la Polyvalente Normandin et la Polyvalente des Quatre-Vents), la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay (ES Charles-Gravel, ES Fréchette, ES Grandes-Marées et ES Odyssée/Dominique-Racine) et la Commission scolaire Central Québec (Riverside Regional Hight School).

La fondation travaille en partenariat avec le Ministère de la Santé et des Services sociaux et le Ministère de l’Éducation du Loisir et du Sport dans le but d’introduire ce programme dans les écoles secondaires de la région du Saguenay—Lac-Saint-Jean.

Cette initiative est donc rendue possible grâce au financement essentiel du partenaire communautaire, Rio Tinto Alcan, qui a fait don de 50 000 $, et au support des partenaires de santé, AstraZeneca Canada, Pfizer Canada et Sanofi Canada.

Grâce à cette contribution les écoles recevront leur volet de formation en RCR et en défibrillation, des mannequins et des défibrillateurs de formation permettant aux enseignants d’offrir à leurs élèves la formation en RCR et en DEA à chaque année.

Les écoles recevront également des défibrillateurs externes automatisés (DEA) dans l’éventualité où un membre du personnel, ou un étudiant, souffrirait d’un arrêt cardiaque.

En sachant que huit arrêts cardiaques sur dix surviennent à la maison, ou dans des endroits publics, équiper les jeunes avec la formation en RCR dans le cadre de leur cheminement scolaire au secondaire, aidera à long terme à hausser le taux de pratique de RCR par les citoyens.

De plus, selon la Fondation des Maladies du Coeur et de l’AVC, la RCR précoce accompagnée d’une défibrillation hâtive peut accroître jusqu’à 75% les chances de survie d’une personne victime d’arrêt cardiaque.

Partager cet article