Portières non verrouillées: un vrai fléau sur le territoire

Portières non verrouillées: un vrai fléau sur le territoire

De nombreux automobilistes ont été témoins du travail des policiers de la Sûreté du Québec qui viennent de mener une série d’opérations de contrôle dans les stationnements publics de Ville d’Alma pour vérifier si les portières des véhicules étaient verrouillées. Cette fois-ci, les fautifs n’ont reçu qu’un billet de courtoisie mais à compter de la mi-novembre, de vrais billets d’infraction seront remis.

Plusieurs automobilistes ne le savent sans doute pas, mais stationner son véhicule dans un endroit public et laisser ses portières déverrouillées est un geste sanctionné par le Code de la sécurité routière du Québec.

Les articles 381 et 381.1 régissent ce domaine où le contrevenant s’expose à une amende de 52 $ s’il ne respecte pas la règle.

L’article 380 stipule notamment que : « Nul ne peut laisser sans surveillance un véhicule routier dont il a la garde sans avoir préalablement enlevé la clef de contact et verrouillé les portières. »

Quant à l’article 381.1, il ajoute que : « En outre des chemins publics, l’article 381 s’applique sur les chemins privés ouverts à la circulation publique des véhicules routiers ainsi que sur les terrains de centres commerciaux et autres terrains où le public est autorisé à circuler. »

Les 5 et 6 octobre de même que les 18 et 19 octobre, les policiers de la MRC Lac-St-Jean-Est ont donc effectué différentes vérifications sur les terrains de stationnements publics à Alma afin de sonder les portières des véhicules.

Cette opération se voulait préventive et surtout, en réplique au nombre croissant de vols dans les véhicules automobiles, quand ce n’est pas directement le véhicule qui est volé.

À cet effet, les statistiques des trois dernières années sont éloquentes.

Pour l’année 2010, les policiers ont enregistré 90 plaintes de vols dans des véhicules automobiles sur le territoire.

Pour l’année 2011, ce nombre est monté à 139 plaintes.

Et pour l’année 2012, on enregistre déjà 96 plaintes de vol dans les véhicules automobiles et un record de 54 vols de véhicules dont la plupart n’avaient aucun dommage causé à l’ignition au moment où l’on a retrouvé le véhicule.

Constatations

Les opérations menées par la SQ dans les stationnements publics ont fait la démonstration évidente du non-respect des portières verrouillées.

Ainsi, le 5 octobre dernier, lors d’une inspection dans le stationnement du magasin Wall-Mart, sur 35 véhicules automobiles vérifiés, les policiers en ont retrouvé six dont les portières étaient non verrouillées, dont un véhicule avec les clés dans l’ignition. À l’intérieur des véhicules fautifs, on retrouvait de nombreux objets de valeur.

Le 6 octobre, sur le stationnement des Galeries Lac-Saint-Jean, lors d’une opération similaire, un total de 150 véhicules ont été vérifiés. De ce nombre, 16 véhicules étaient non verrouillés, dont un véhicule avec les clés à l’intérieur.

L’opération a été répétée le 18 octobre, pour une seconde fois dans le stationnement du magasin Wall-Mart. Cette fois-ci, ce sont 75 véhicules automobiles qui ont été vérifiés. Au total, 10 véhicules étaient non verrouillés, dont un véhicule avec les clés dans l’ignition.

Finalement, le 19 octobre, les policiers ont multiplié les interventions dans les stationnements des magasins Wall-Mart, du Centre Mario-Tremblay, du CLSC au Complexe Jacques-Gagnon et aux Galeries Lac-Saint-Jean.

Ce sont quelque 700 véhicules automobiles qui ont été ainsi vérifiés. De ce nombre, pour 60 d’entre eux, les portières étaient non verrouillées, dont un véhicule avec la clé dans l’ignition et un autre, avec une tablette électronique bien en vue sur le siège avant.

Pour tous les détails de ces événements et pour d’autres nouvelles, visitez régulièrement le www.lelacstjean.com ou inscrivez-vous à notre envoi quotidien.

Partager cet article