Pour un hébergement accessible à tous

Photo de Yohann Harvey Simard
Par Yohann Harvey Simard
Pour un hébergement accessible à tous
Tétraplégique depuis ses 21 ans, Carl Otis était le mieux placé pour savoir de quoi ont réellement besoin les personnes à mobilité réduite. (Photo : Trium Médias - Yohann Harvey Simard)

Un grand vent de changement souffle actuellement sur le Centre plein-air Otis Nature de Lamarche. 2 M$ ont déjà été investis par les nouveaux propriétaires, Carl Otis et Suzanne Richard, dans le but d’en faire le premier site au Canada à être universellement accessible.

Le complexe touristique situé en bordure du lac Tchitogama sera ainsi en mesure de répondre tant aux besoins des personnes présentant une limitation physique, visuelle ou auditive, qu’à ceux des personnes vieillissantes ou des jeunes familles. Rampes d’accès, portes automatiques, cuisines, chambres et salles de bain adaptées, tout y sera.

Devant lui-même se déplacer en fauteuil roulant et ayant beaucoup voyagé, Carl Otis a pu constater que les hébergements à accès universel en nature étaient pratiquement inexistants.

« Je me butais toujours au même problème, rien n’était adapté et je suis sûr que je n’étais pas le seul à vivre ça. Je savais qu’il y avait un besoin », dit-il.

Si bien que d’ici l’été prochain, ce sont même les sentiers pédestres, la marina ainsi que la plage qui deviendront à accès universel. La réouverture du relais de motoneige et du restaurant est par ailleurs prévue pour cet hiver.

Formule innovante

La conversion d’un des cinq chalets qui étaient déjà présents sur le site sera bientôt complétée. Quant aux autres, Carl Otis précise que bien qu’ils aient été entièrement rénovés, ils garderont leur ancienne vocation.

« Plutôt que de corriger les erreurs du passé, on va ajouter de nouveaux hébergements ».

En effet, l’homme d’affaires et son associée ont opté pour une toute nouvelle formule : les chalets prêt-à-camper à accès universel. Un partenariat avec l’entreprise de Sainte-Monique HabitatPod et l’organisme Kéroul a été réalisé afin de fabriquer des chalets spécialement conçus pour que les locataires puissent être complétement autonomes durant leur séjour.

Un premier sera prêt à accueillir la clientèle au début de septembre, alors que plusieurs autres chalets s’ajouteront graduellement.

Les chalets prêt-à-camper de l’entreprise HabitatPod sont notamment conçus pour répondre aux besoins de toute personne présentant une limitation physique, visuelle ou auditive.

Réseau provincial

À terme, l’ambitieux projet de Carl Otis et Suzanne Richard pourrait représenter des investissements totalisant 6 M$.

Plusieurs discussions ont déjà cours avec des partenaires de partout au Québec afin de mettre sur pied le premier réseau provincial d’hébergements à accès universel au monde.

« Dans un premier temps, on souhaite que le Saguenay-Lac-Saint-Jean devienne le leader au Québec en tourisme accessible. Ensuite, avec notre réseau, on veut que le Québec au complet devienne le leader mondial en tourisme accessible. »

Suzanne Richard et Carl Otis ont racheté le Centre plein-air Mont-Vilain avec un objectif bien précis : en faire le premier complexe touristique universellement accessible au Canada.

 

Partager cet article