Québec Solidaire prépare une rentrée agressive

Québec Solidaire prépare une rentrée agressive
Françoise David 

La leader adjointe de Québec solidaire, Françoise David, pense que le gouvernement Couillard forcera les citoyens à se révolter.

Elle a dénoncé samedi les nombreuses coupures prévues par les libéraux et elle croit qu’il y aura éventuellement une « révolte sociale » qui obligera Philippe Couillard à « écouter » la population.

Mme David se trouve tout le week-end au caucus pré-session parlementaire de son parti, dans Lanaudière, en compagnie de ses collègues Amir Khadir et Manon Massé.

Les discussions tourneront autour de deux sujets principaux: le dossier énergétique et les mesures d’austérité qu’entend mettre en place le gouvernement libéral.

La députée, comme à son habitude, a l’intention de se battre contre ces compressions qui, selon elle, affaibliront l’État québécois.

Québec solidaire reste persuadé que le gouvernement ne va pas chercher l’argent manquant dans les bonnes poches, soit l’éducation, la santé ou la culture. Les banques et les paradis fiscaux sembleraient plus à propos, selon Mme David, qui trouve lamentable que les libéraux fassent de l’à-plat-ventrisme de cette manière.

François David a ajouté qu’il était indécent que les Québécois paient de plus en plus de taxes et d’impôts, mais reçoivent moins de services.

C’est pourquoi elle a l’intention de convaincre agressivement le gouvernement de Philippe Couillard de reculer, comme celui de Jean Charest avait fait lors de la crise étudiante de 2012. (TC Media)

Partager cet article