Stéphan Tremblay passe de la parole aux actes

Stéphan Tremblay passe de la parole aux actes

L’ex-député de Lac-St-Jean, Stéphan Tremblay, passe de la parole aux actes. Il vient en effet de lancer officiellement sa propre entreprise, « RéchaulogiQ » qui se spécialisera dans un premier temps dans la vente de poêles à granules de haute performances et silencieux. Il ouvre ainsi la porte au développement de la filière « granulé de bois », une source énergétique produite ici en région.

Au moment où il a quitté la vie politique, Stéphan Tremblay était le porte-parole officiel en matière d’environnement et prônait alors beaucoup l’utilisation des nouvelles matières et des nouvelles énergies.

Dans le cadre de sa formation universitaire en développement régional, il a donc travaillé sur son projet « RéchaulogiQ » et il a maintenant pignon sur rue à Alma, rue Collard, où il vient d’ouvrir sa boutique spécialisée en poêles à granules et en poêles à bois haute performance.

Avec sa verve habituelle quand il est question d’environnement, Stéphan Tremblay a pris soin de bien expliquer aux médias la raison de son orientation vers les poêles à granule, une technologie moderne, économique, écologique, 100 % naturelle, fabriquée au Lac-Saint-Jean (à St-Félicien), confortable et pratique. « Neutre sur la plan des gaz à effet de serre, la granule de bois est un biocombustible fabriqué au Lac Saint-Jean. Écologique, économique et bon pour le Québec, cette forme d’énergie est un choix logique pour réchauffer nos hivers qui sont les plus rigoureux de la planète », souligne l’ancien député.

Stéphan Tremblay prône donc une saine gestion du patrimoine énergétique québécois en travaillant à mettre la bonne forme d’énergie à la bonne place. « Notamment, nous croyons qu’il est plus stratégique de réchauffer le Québec en utilisant la granule de bois plutôt que notre précieuse hydroélectricité. L’énergie produite par Hydro-Québec peut davantage servir à fabriquer de l’aluminium, faire tourner nos usines ou même, d’ici deux à trois ans, faire rouler nos voiture. Faire du chauffage avec notre hydroélectricité, n’est-ce pas un peu comme faire du steak haché avec du T-Bone ? » questionne-t-il tout en qualifiant d’erreur historique le chauffage de nos maisons à l’électricité.

La boutique RéchaulogiQ devient donc le premier jalon dans l’implantation de la filière énergique.

Les équipements de chauffage à granule sont silencieux, élégants et pratiques. Ils sont contrôlés par un thermostat qui allume et éteint automatiquement le poêle sous la commande de la température recherchée.

Présentement, la granule de bois est vendue en sacs. Selon Stéphan Tremblay, la prochaine étape consistera à installer chez les propriétaires des réservoirs qu’un camion-souffleur pourrait venir remplir à périodes fixes.

Quelque 10 poches de granules représentent l’équivalent d’une corde de bois, à un coût nettement moindre. La technologie est efficace à près de 90 % et à un prix nettement inférieur à l’électricité ou au mazout.

De la sorte, Stéphan Tremblay souligne également que c’est une belle façon de mettre en valeur la ressource forestière alors que les granules sont actuellement fabriquées à partir de sapin.

Partager cet article