Une réparation dans les deux heures

Julien B. Gauthier, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Une réparation dans les deux heures
Ville d’Alma invite la population à contacter le service des travaux publics afin qu’elle puisse réparer les crevasses dans les deux heures suivant l’appel. (Photo : Trium Médias – Archives)

L’opération nids-de-poule est débutée à Alma. La Ville invite ainsi la population à communiquer avec le service des travaux publics pour identifier les crevasses. Elle promet une réparation efficace en moins de deux heures.

Si le printemps signifie l’arrivée du beau temps, la période de dégel rime aussi avec l’apparition de nombreux nids-de-poule. Chaque semaine, le service de travaux publics en répare entre 70 et 80 sur tout le territoire. Cette année ne fait pas exception. Le dégel anticipé a causé l’apparition de crevasses plus tôt que prévu.

« On a un système d’appel. Si les gens voient des nids-de-poule, il y a un numéro de téléphone qu’ils peuvent appeler et entre 30 minutes et deux heures, dans les heures ouvrables, on se rend sur place et on vient régler le problème », explique la conseillère municipale et présidente du comité des travaux publics, Sylvie Beaumont.

Pour le moment, l’opération vise à remplir les crevasses avec de l’asphalte froid. Il s’agit d’une solution temporaire, car la pluie a tendance à les faire réapparaître. Dès que l’asphalte chaud sera à la disposition de la ville, les nids-de-poule seront réparés de façon permanente.

Pour « dénoncer » les nids-de-poule, il suffit de téléphoner au 418 669-5155 ou encore aviser la ville par messagerie Facebook.

Nettoyage des rues

L’arrivée précipitée du printemps a permis à la ville de prendre trois semaines d’avance sur l’opération de nettoyage des rues. Les travaux publics viennent de terminer les artères principales, soit les boulevards et le centre-ville. Le nettoyage des quartiers résidentiels a commencé la semaine dernière.

L’absence du gel permet notamment au nettoyage de s’effectuer pendant la nuit. S’il est permis de stationner son véhicule dans les rues depuis le 15 avril, Sylvie Beaumont recommande toutefois de privilégier les entrées résidentielles.

« Les camions passent une première fois pour enlever le plus gros, et une deuxième fois pour la finition. On a gagné beaucoup de temps puisque ça ne gèle pas pendant la nuit. Les gens vont pouvoir commencer à faire du vélo sans crainte. On recommande aux citoyens de continuer à stationner les véhicules dans les entrées pour encore quelques semaines, autant que possible.»

La ville demande également aux citoyens de placer les bacs de récupération, de poubelle et de matière résiduelle dans la cour et non dans la rue.

Partager cet article