Usine Alma: au tour de RTA de prendre la place publique

La direction de Rio Tinto Alcan ne veut pas rester en reste face à l’opinion publique, À compter de ce mardi, elle va faire distribuer dans tous les foyers de la région du Saguenay—Lac-Saint-Jean « un dépliant qui explique le point de vue de l’entreprise sur les principaux enjeux du conflit de travail actuel, comme le plancher d’emploi et la sous-traitance ».

Ce document sera notamment signé du vice-président régional de Rio Tinto Alcan, Étienne Jacques, qui représente depuis le début du conflit, le vis-à-vis patronal de Marc Maltais, le président du Syndicat des travailleurs de l’aluminium d’Alma.

Dans un texte publié sur la page Web de l’Usine Alma, Rio Tinto Alcan explique ainsi son geste :

« Rio Tinto Alcan explique le conflit de travail à l’Usine Alma

Rio Tinto Alcan entretient des relations privilégiées avec la région du Saguenay—Lac-St-Jean depuis 85 ans et souhaite répondre le plus simplement possible à un certain nombre de questions qui se soulèvent régulièrement concernant le conflit de travail à l’Usine Alma.

Rio Tinto Alcan fera donc parvenir au cours des prochains jours à tous les résidents du Saguenay – Lac-Saint-Jean un dépliant qui explique le point de vue de l’entreprise sur les principaux enjeux du conflit de travail actuel, comme le plancher d’emploi et la sous-traitance.

Rio Tinto Alcan accorde une grande importance à ses relations avec la population et tous ses partenaires de la région ainsi qu’à ses relations de travail. Le conflit actuel à l’Usine Alma est le premier à survenir en plus de 15 ans alors que plus de 70 conventions collectives ont été renouvelées sans conflit dans les installations de l’entreprise au Québec », soutient le texte de l’entreprise.

Dans le document, on donnera également une adresse pour accéder à une vidéo où la direction explique sa position.

Lock-out illégal

D’autre part, c’est le 23 mai prochain que se poursuivra le débat sur la plainte du Syndicat des travailleurs de l’aluminium d’Alma concernant le lock-out déclenché à l’usine Alma et la contestation de Rio Tinto Alcan dans ce dossier.

Vendredi dernier, Rio Tinto Alcan a réagi vigoureusement et demandé à la Commission des relations du travail (CRT) de rejeter la plainte de lock-out illégal déposée par le Syndicat des employés de l’Usine Alma à la suite de la prise en charge de l’usine le 31 décembre dernier.

Rio Tinto Alcan soutient dans une publication sur le site Internet de l’Usine Alma que:

« Dans sa contestation écrite déposée devant la CRT, à l’occasion d’une conférence préparatoire qui avait lieu au palais de justice d’Alma le 24 février, l’entreprise énonce une série d’actes de sabotage, de vandalisme et de gestes d’intimidation qui sont survenus au cours des semaines précédant la prise en charge de l’usine par les cadres de l’usine Alma. La requête fait aussi état des actes de piratage des systèmes de contrôle d’équipements critiques découverts par les cadres au cours des premiers jours suivant la prise en charge de l’usine. Deux cents équipements de contrôle ont dû être vérifiés, 14 ponts roulants sont tombés en panne et le redémarrage de l’usine à la suite du gel des cuves aurait représenté un coût d’environ 120 millions $.

Compte tenu de l’ensemble de ces faits, la prise en charge de l’opération de l’usine était devenue la seule décision responsable pour assurer la sécurité et la protection des installations et des employés, ainsi que celle de l’environnement. Tous les employés des quarts affectés par cette décision ont été pleinement rémunérés », soutient la direction

Production

D’autre part, la direction de l’Usine Alma affirme que tout va rondement depuis le 1er janvier dernier à l’intérieur de l’Usine Alma.

« Depuis la prise en charge de l’usine par ses cadres, Rio Tinto Alcan opère l’usine au tiers de sa capacité et analyse présentement les organisations du travail. À ce jour, on observe une réduction significative du nombre de bris d’équipement et la production de métal est d’excellente qualité – 85% de produits à valeur ajoutée », soutient la direction de RTA.

Pour tous les détails de ces événements et pour d’autres nouvelles, visitez régulièrement le www.lelacstjean.com ou inscrivez-vous à notre envoi quotidien.

Partager cet article