Ville d'Alma encaisse 1 million $ pour le projet

Ville d'Alma encaisse 1 million $ pour le projet
L'objectif est de remplacer la passerelle pour 2017

FONDS VERT. Le projet du remplacement de la passerelle du Centenaire, au-dessus de la Petite-Décharge, au centre-ville d’Alma, peut déjà compter sur une aide financière d’un million $ qui est en banque dans les coffres de la ville. « C’est parce que le projet est innovateur et original que l’aide financière a été attribuée », souligne le conseiller Frédéric Tremblay, responsable du dossier à Ville d’Alma.

En effet, le Journal Le Lac-St-Jean a appris que le travail de l’ancien député/ministre Alexandre Cloutier avait porté fruit dans ce dossier. À la toute fin de la dernière campagne électorale, soit le 26 mars (une semaine avant l’élection), le ministre des Transports a donné son aval pour verser à Ville d’Alma cette aide d’un million $ dans le cadre du programme Véloce II, Volet 1 – Développement des transports actifs dans les périmètres urbains. L’argent provient du Fonds verts et favorise le « déplacement actif », soit la marche, le vélo et tout autre mode de déplacement impliquant l’effort humain.

Une somme de 500 000 $ a déjà été décaissée à l’intention de Ville d’Alma pour les différentes étapes à venir du projet.

Plan concept

Le CEU-UQAC poursuit le mandat confié pour élaborer un concept. Une vidéo-conférence a eue lieu récemment avec les spécialistes Hongrois associés au dossier.

« Ils nous ont soumis huit concepts préliminaires, soit des amalgames d’idées. Que du beau, du spectaculaire et surtout l’utilisation nouvelle et intelligente de l’aluminium dans cette structure-là. Notre travail d’ici la fin juin, faut que le conseil se prononce sur le rapport esthétisme versus le coût potentiel du projet. On doit ensuite faire une tournée de certains partenaires privés et publics sur le potentiel de transfert technologique en lien avec ce qui nous a été proposé. On va ensuite faire une sélection de trois concepts et nos amis Hongrois font forer plus en avant ces trois concepts. Le but est d’arriver avec un concept final à la fin de l’automne », explique Frédéric Tremblay.

La suite des choses sera la recherche de partenariats privés au chapitre des matériaux et l’objectif ultime est d’offrir cette passerelle pour les fêtes du 150e anniversaire de Ville d’Alma, en 2017.

Partager cet article