L’émission « Toxique — HD » présente « Danger d’aluminium »

La qualité de l’environnement préoccupe de plus en plus les Québécois, surtout lorsqu’elle menace leur santé et mode de vie. L’animateur, Vincent Graton, présente plusieurs problèmes québécois de pollution industrielle et environnementale avec la production originale « Toxique », sur les ondes du Canal D. Ce lundi, le documentaire abordera la question du travail dans les alumineries.

En effet, à compter de 20 h, on présentera le documentaire « Danger d’aluminium » réalisé en compagnie de gens qui ont ou œuvrent dans les usines de la compagnie Alcan, à Saguenay. « Septième ville en importance au Québec, la ville centre de Saguenay souhaite devenir un de ces pôles de croissance majeur pour la province, mais la vigueur économique de la région ne s’est pas bâtie sans conséquences. Dans les années 80, la région affichait l’un des taux de cancer les plus élevés au pays. Au tournant des années 2000, les chiffres se sont faits encore plus alarmants. Les cancers de toutes sortes y sont courants et l’espérance de vie est moindre que la moyenne provinciale. L’aluminerie Alcan est pointée du doigt », peut-t-on lire dans le texte de présentation de l’émission.

Ce documentaire devrait intéresser au plus haut point les anciens travailleurs de l’Usine Isle-Maligne de même que les actuels travailleurs de l’aluminerie Alma.

On va y entendre les commentaires d’anciens employés, de veuves de travailleurs décédés, de spécialistes en santé-sécurité du côté syndical et patronal, d’un médecin urologue, d’un épidémiologiste, de la santé en environnement, de professeurs/chercheurs d’université.

La série

« Parce que l’écologie et la biodiversité font partie des valeurs de Canal D, une série documentaire verte, telle que Toxique, prend tout son sens à notre antenne. Nous proposons aux téléspectateurs de découvrir un sujet qui les touche et les passionne de plus en plus, l’environnement, et ce dans leur milieu de vie, dans plusieurs régions du Québec », soulignait Jean-Pierre Laurendeau, vice-président programmation Canal D, lors du lancement de la série en septembre dernier. « Toxique » comprendra 10 épisodes décrivant chacun un cas de contamination reconnu dans une région du Québec, qui a contribué ou contribue toujours à rendre malade une partie de sa population. La série documentaire soulève plusieurs questions, dont certaines demeurent sans réponse: Comment un produit aussi dangereux a-t-il pu se retrouver dans la nappe phréatique d’une petite ville? L’augmentation de difformités chez les nouveaux nés est-elle reliée à une pollution environnante? Pourquoi une entreprise a-t-elle sous-estimé la présence d’un métal nocif pour la santé dans son enceinte ? Des gens victimes de pollution sournoise racontent leur détérioration physique et dénoncent avec force l’indifférence tant chez les responsables que chez les décideurs de notre collectivité. L’émission est également en rappel le vendredi à 17 h.

Partager cet article