Claude Gauthier: le militaire/homme d’affaires n’est plus

Claude Gauthier: le militaire/homme d’affaires n’est plus
BN2010-0428-11 16 octobre 2010 3e Escadre Bagotville, Québec De gauche à droite, le commandant sortant, Capc André Thibeault, le Capc Chris Dickinson et le commandant entrant, Capf Claude Gauthier, procèdent à la signature des document officiels. Cérémonie de passation de Commandement du NCSM Champlain du Capitaine de Corvette André Thibeault au Capitaine de Frégate Claude Gauthier sous la présidence du Capitaine de Vaisseau Chris Dickenson, commandant adjoint de la réserve navale. Image par Caporal Louis Gagné, Atelier d'Imagerie 3e Escadron Maintenance (Air) 3e Escadre Bagotville

Ville d’Alma vient de perdre un de ses plus illustres personnages avec le décès de Claude Gauthier. Ce dernier a mené de front une double carrière. D’abord, quelque 41 ans comme militaire de haut rang dans la Marine canadienne et près de 30 ans comme homme d’affaires aguerri alors qu’à un certain moment, il était à la tête de cinq concessions des restaurants Tim Hortons dont trois à Alma, une à Métabetchouan et l’autre à St-Ambroise.
Claude Gauthier est décédé le 18 mars dernier des suites d’une courte maladie, à l’âge de 66 ans et cinq mois.
Déjà, à la fin de 2017, lui et sa conjointe Marlène Gagnon avaient amorcé un processus de retraite des affaires étalé sur cinq ans en transférant progressivement certains actifs.
Ils avaient d’abord vendu l’établissement de Métabetchouan.
Puis, ils ont transféré deux autres franchises. Celle du restaurant situé dans le stationnement du magasin Wal-Marta été confiée à son beau-fils, Nicolas Fortin. Quant à sa belle-fille, Isabelle Fortin, qui avait veillé au grain lors de la construction du restaurant du Carrefour Alma, elle en a pris la possession et la direction après y avoir œuvré comme gérante pendant plus de 12 ans.
Claude Gauthier et Marlène Gagnon avaient donc conservé deux franchises, soit celles des Galeries Lac-Saint-Jean et de Saint-Ambroise.
Fidélité
C’est le 4 décembre 1990 que le premier Restaurant Tim Hortons entrait en opération dans la Cité de l’hospitalité. Le franchisé et homme d’affaires Claude Gauthier avait découvert ce type de restauration à Toronto et à son retour dans la région, il avait décidé de lancer un établissement de cette chaîne à Alma.
Très rapidement, la population a adopté ce restaurant. Claude Gauthier connaissait même des clients qui étaient fidèles depuis l’ouverture du premier restaurant en 1990.
Il demeurait encore très actif dans les activités de l’entreprise. Encore en octobre dernier, il avait présenté au représentant du Lac-St-Jean les plans de la rénovation de son établissement des Galeries Lac-St-Jean.
Il y a injecté quelque 519 000 $ afin de revamper totalement l’intérieur et l’extérieur de l’établissement afin d’y établir le nouveau concept visuel appelé « Bienvenue » qui consiste à plus d’éclairage à l’extérieur et un réaménagement intérieur complet.
Jusqu’à tout récemment, Claude Gauthier s’était assuré de la réalisation totale de ce dernier projet.
 

 
Militaire de haut rang
Si les affaires ont souri à Claude Gauthier, sa carrière militaire a également connu un vif succès.
Claude Gauthier a joint les Forces canadiennes en décembre 1971.
À 60 ans, le 15 octobre 2012, il quittait les Forces armées après notamment une mission de prestige alors que pendant trois ans,de 2003 à 2006,il a occupé un poste de à l’ambassade du Canada à Paris, alors que le Commandant Gauthier y avait été nommé attaché de défense adjoint.
Ce sont les hauts dirigeants de l’armée qui l’ont pointé pour occuper cette haute fonction prestigieuse. Après l’ambassadeur et l’attaché de défense, il devenait ainsi le 3e plus haut fonctionnaire/ambassadeur à Paris pour le Canada.
La haute direction de la chaîne Tim Hortons lui a toujours laissé la liberté de poursuivre sa carrière militaire tout en demeurant propriétaire de ses restaurants.
Le Commandant Claude Gauthier oeuvrait dans la marine où il a occupé diverses fonctions, dont le commandement de bateaux (dragueur de mines et destroyer).
Il a été le commandant de l’École navale à Québec. Également, à titre honorifique, il était aide de camp de la lieutenante gouverneur du Québec, Lise Thibeault.
En juillet 2010, le capitaine de frégate Claude Gauthier était également devenu officiellement le nouveau commandant de la Division de la Réserve navale de Chicoutimi, en prenant la barre du Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) CHAMPLAIN.
 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des