Pas d’inquiétude au Centre Alma malgré l’achat en ligne

Julien B. Gauthier, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Pas d’inquiétude au Centre Alma malgré l’achat en ligne
Au Centre Alma, on ne craint pas que la popularité du commerce en ligne n’ait des répercussions sur l’achalandage au cours des prochaines années. (Photo : courtoisie)

Malgré une augmentation notable des achats en ligne en 2020, la direction du Centre Alma se dit confiante que la clientèle sera au rendez-vous dès le retour à la normale et ne croit pas que ces nouvelles habitudes affecteront l’avenir des centres commerciaux.

En effet, selon une enquête NETendances de l’Université Laval, 78 % des adultes québécois ont réalisé au moins un achat en ligne en 2020, une augmentation de 15 % par rapport à l’année précédente. La hausse est particulièrement marquée chez les 55 ans et plus, avec une augmentation de 31 % d’achats en ligne.

« On a espoir que les gens vont pleinement revenir quand tout ça va être rétabli, croit Josée Décoste, directrice régionale pour le Centre Alma et Place Saguenay. En fermant les centres commerciaux, les gens se sont tournés vers le commerce en ligne, on ne se le cachera pas. Mais aussitôt qu’on a rouvert les portes, les gens étaient contents de revenir pour voir les marchandises, essayer des choses », souligne-t-elle.

Habitudes différentes

Josée Décoste n’a pas constaté de grande diminution d’achalandage depuis la réouverture des centres commerciaux en février. La seule différence palpable se trouve du côté des habitudes des clients. Depuis le début de la pandémie, ils viennent pour y acheter ce dont ils ont besoin et repartent aussitôt.

« La seule chose de différente, c’est que les gens ne viennent plus au centre commercial juste pour y faire un tour. Auparavant, les gens avaient l’habitude d’y aller par exemple le samedi pour y faire toute sorte de commissions. Maintenant, ils y vont uniquement quand ils en ont besoin. Ils viennent, ils achètent et ils repartent. Il n’y a pas plus de social, les gens n’y vont plus pour rencontrer du monde ou simplement pour prendre un café », constate la directrice régionale.

Pour ce qui est des commerces, le centre Alma n’a pas enregistré de fermetures durant la pandémie, mais une dizaine d’espaces sont à louer.

Statistiques en bref

Selon l’enquête NETendances, les produits les plus populaires auprès des Québécois au niveau du commerce en ligne étaient en 2020 les « vêtements, chaussures, bijoux et accessoires » (65 %), « produits électroniques » (42 %) et « musique, films et jeux vidéo » (40 %).

Amazon a été le site web préféré des acheteurs québécois, qui ont dépensé en moyenne 41 % du montant de montant total de tous leurs achats réalisés en ligne en 2020.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires