C’était une très bonne saison !

Photo de William Fradette
Par William Fradette
C’était une très bonne saison !

Les acteurs du milieu touristique sont très satisfaits de la dernière saison. La plupart remarquent des augmentations ou un maintien dans l’achalandage de leurs installations.

Le tourisme est un important moteur économique pour le Saguenay–Lac-Saint-Jean, et l’année 2019 l’a à nouveau prouvé. Les attraits touristiques majeurs du secteur ont encore une fois enregistré une hausse ou un maintien de leur achalandage, notamment en raison de la clientèle internationale.

Tous s’entendaient pour dire que l’année 2018 était exceptionnelle, car marquée par une météo clémente et des taux d’occupation record. Cependant, la saison 2019 aura été plus longue qu’à l’habitude, ce qui a aidé à atteindre de bons résultats.

Des attractions occupées

Encore en période de comptabilisation, plusieurs sites touristiques étaient néanmoins capables de s’avancer sur leur bilan saisonnier.

À l’Odyssée des Bâtisseurs, une hausse du nombre de visiteurs a été remarquée, selon la directrice générale Anne-Julie Néron. « Même s’il fait beau, si les touristes sont ici ça ne les empêche pas de venir », a-t-elle affirmé.

Au Parc de la caverne du Trou de la Fée, l’augmentation est plus modeste, mais reste très bonne. « L’augmentation a été de 5 %, c’est satisfaisant puisqu’on voulait apprivoiser nos nouvelles installations, dont on n’a presque pas fait la publicité », a expliqué Gerry Desmeules, le directeur général.

Pour Rémi Belley, de Cristal du Lac, il s’agit d’une « très, très bonne saison ». L’entreprise familiale a vu sa clientèle grandir de près de 30 %, notamment grâce aux autobus nolisés du Québec et de l’Ontario. L’homme d’affaires admet aussi que l’exclusivité des huitres perlières est une attraction qui est beaucoup appréciée des touristes.

Dépendants de la météo

À la Véloroute des Bleuets, on considère que c’est « une bonne année, dans la moyenne des dernières, mais pas exceptionnelle », confirme David Lecointre, qui remarque une baisse du nombre d’usagers d’environ 2,5 %, attribuable à la température en fin de saison.

François Carrier, de la Dam-en-Terre, a quant à lui confirmé que le nombre de passagers du navire La Tournée avait été dans la moyenne.

Les campings d’Alma Lac-Saint-Jean-Est ont souffert de la météo, mais ont enregistré une saison relativement bonne.

Hébergement touristique : La bonne saison confirmée

William Fradette

La tendance à la hausse soulignée par les hôteliers almatois la semaine dernière serait explicable par une baisse du nombre d’établissements, entre autres.

Les résultats de la saison touristique exprimés par les hôteliers almatois la semaine dernière seraient en voie d’être confirmées par les données de Tourisme Alma — Lac-Saint-Jean, qui a compilé les chiffres de chaque établissement.

Globalement, le taux d’occupation aurait été sensiblement le même qu’en 2018, mais une réduction du nombre de gîtes aurait permis un meilleur achalandage dans les établissements restants.

Les données recueillies démontrent également que les hôtels investissant dans l’amélioration de leurs services et installations connaîtraient une meilleure performance que leurs concurrents.

Pour ce qui est du camping, une diminution des nuitées a été enregistrée par rapport à l’an dernier. Selon plusieurs, ces résultats seraient attribuables à la météo et seraient malgré tout meilleurs que la moyenne.

Les bureaux d’accueil moins courus

Les chiffres obtenus par le Journal Le Lac-St-Jean confirment une baisse de plus de 20 % dans la fréquentation des bureaux d’information touristiques. Cependant, cela ne reflète pas une chute du nombre de visiteurs.

Virginie Brisson, coordonnatrice principale à Tourisme Alma Lac-Saint-Jean, a tenu à préciser la signification de ces résultats, dus à l’accès en ligne de la plupart de l’information.

« Les outils numériques sont grandement utilisés et le seront de plus en plus pour rejoindre la clientèle. Les Facebook et Instagram de ce monde offrent des opportunités de visibilités et d’information pour les offices de tourisme et les entreprises touristiques. Tourisme Alma Lac-Saint-Jean utilise déjà grandement ces plateformes dans sa stratégie ; le recours aux outils numériques sera de plus en plus présent ; il s’agit d’une tendance mondiale. »

Le chantier en cours dans le secteur Isle-Maligne, à proximité du bureau d’accueil d’Alma, pourrait aussi avoir influencé, dans une faible mesure, le nombre d’usagers accueillis.

Moins de visites de l’usine

Les données récoltées par Tourisme Alma Lac-Saint-Jean montrent également une diminution de 14 % du nombre de visiteurs à l’usine de Rio Tinto à Alma.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des