Deux classes remportées plutôt qu’une pour les Requins d’Alma

Par Laurie Fortin

Les Requins d’Alma ont remporté les grands honneurs de la 12e édition du tournoi de hockey dek la Grande Virée d’Alma dans non pas une, mais bien deux classes.

Les joueurs ont fait fi de leurs adversaires pour remporter les classes A et A bout de souffle. Ils ont vaincu en grande finale les Fails d’Hébertville par le pointage de 3 à 2. Les finalistes ont toutefois livré la marchandise et même pris l’avance dans la partie avant de la perdre au profit des gagnants.

Pour accéder à la grande finale, les Requins ont disputé sept parties sans subir aucune défaite.

«Nous attendions plutôt une finale opposant les Requins aux Saguenéens de Chicoutimi compte tenu de fait que cette équipe était entre autres composée des joueurs de hockey Christian Ouellet, Charles Hudon, Jean Gabriel Pageau et Mathieu Gagnon», confie le président du comité organisateur, Pierre Guay.

Les Saguenéens se sont avoués vaincus en demi-finale devant les Fails qui l’ont emporté par la marque de 3 à 2 en prolongation.

Alors que le pointage était 1-1 à la fin du match, les Sag’s ont pris les devants 2-1 avec moins d’une minute à jouer. Le tir de Simon Boudreault a touché le fond du filet pour permettre à son équipe d’égaler le compte avec 3.9 secondes à faire. Après 1m12s de jouer, Simon Boudreault a inscrit le but victorieux pour donner la victoire aux siens.

Dans la classe B, deux équipes de Québec ont donné un excellent spectacle. Les Coyotes ont inscrit un but à la dernière minute de la prolongation pour ainsi remporter par le pointage de 3 à 2 sur le National de Québec.

Les Requins ont rencontré les Colosses en tirs de fusillade par le pointage de 2 à 1 dans la classe À bout de souffle. Cette défaite a été particulièrement dure à encaisser pour les Colosses qui avaient joué le même tour aux Fails en demi-finale après neuf tirs cette fois-ci.

Organisée pour la première fois, cette classe a été appréciée par les spectateurs qui ont aimé voir jouer les joueurs sans arrêt de jeu.

«Pour l’organisation, la 11e édition a été comme les éditions précédentes, un succès sur toute la ligne et déjà nous allons nous mettre à l’oeuvre pour la 12e, étant donné que plusieurs équipes ont déjà confirmé leur retour et nous allons encore essayer de créer une classe féminine», explique Pierre Guay, en remerciant tous les joueurs et spectateurs qui ont assisté aux matchs au Centre Mario-Tremblay.

Partager cet article