Football : Une année de recrutement exceptionnelle chez les Lynx

Par Janick Émond
Football : Une année de recrutement exceptionnelle chez les Lynx
Sur 16 joueurs éligibles au recrutement, seulement deux n’ont pas encore annoncé leurs couleurs. (Photo : Courtoisie)

C’est une année exceptionnelle au niveau du recrutement chez les Lynx du Pavillon Wilbrod-Dufour, en football, selon l’entraineur-chef Patrice Boudreault. Sur 16 finissants, deux seulement n’ont pas encore été recrutés par une équipe collégiale en date du 16 janvier.

« C’est rare qu’aussi rapidement, les gars se commettent sur leur choix. Normalement, ça va plus après les Fêtes, alors que cette année, avant les congés, la plupart avaient annoncé leurs couleurs », mentionne Patrice Boudreault.

Un autre fait exceptionnel, neuf des finissants s’en vont jouer pour les Gaillards du Cégep de Jonquière, en Division 3.

« C’est une cohorte particulière, dans le sens où normalement, les gars se divisent plus que ça. C’est rare de les voir aller en majorité dans la même équipe collégiale. Quoiqu’il faut dire que c’est un phénomène qu’on constate de plus en plus depuis environ quatre ans, que beaucoup de nos gars s’en vont à Jonquière. »

Pour expliquer cette situation, l’entraineur-chef des Lynx juvéniles rappelle qu’il n’y a plus d’équipe de football au Collège d’Alma. De plus, le Cégep de Jonquière est le plus gros de la région dans son offre de programmes d’études, dont plusieurs qui plaisent particulièrement aux gars.

Encadrement

Ce n’est plus un secret, le Pavillon Wilbrod-Dufour prépare bien ses étudiants-athlètes à passer au prochain niveau académique, grâce à sa formule modulaire. Les jeunes apprennent à gérer leur horaire pour faire avancer leurs cours et ils ont un bon encadrement dans leur sport respectif.

« Les gars sont bien préparés ici et ça fait une différence dans le recrutement. Ils arrivent au niveau collégial et ils sont bons à l’école et ils ont une bonne éthique de travail sur le terrain », indique Patrice Boudreault.

Il ajoute que pour l’entraineur-chef des Gaillards du Cégep de Jonquière, les gars des Lynx sont importants dans son équipe pour ces raisons.

Les étudiants-athlètes sont également bien encadrés par leurs entraineurs dans leur choix d’équipe collégiale.

« Il est important pour nous de leur dire les vraies choses, où nous les voyons, quels seraient les bons choix, tout en considérant les programmes d’études, évidemment. On leur dit, par exemple, à quoi faire attention dans les promesses d’un entraineur qui tente de les recruter, ce qui est vrai et ce qui est un mensonge pour les attirer. On leur dit à quoi s’attendre également à leur première saison collégiale. »

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des