Alma obtient enfin l'autorisation pour sa passerelle

Alma obtient enfin l'autorisation pour sa passerelle
Dès ce vendredi avant-midi

DÉCRET. Ville d’Alma a enfin obtenu ce jeudi les autorisations nécessaires du ministère du Développement durable, de l’Environnement de la Lutte aux changements climatiques afin d’entreprendre les travaux de construction de la nouvelle passerelle et la démolition de la fontaine de la rivière Petite Décharge. Dès ce vendredi, l’actuelle passerelle va être condamnée et lundi prochain. l’entrepreneur sera sur les lieux pour réaliser les travaux.

Le maire d’Alma, Marc Asselin, et le président du comité de restauration de la rivière Petite Décharge et conseiller du district Damase-Boulanger, Frédéric Tremblay, se réjouissent de ce dénouement heureux alors que l’échéancier devenait de plus en plus serré.

« Le processus d’autorisation environnementale a été complexe, mais se termine dans les échéanciers requis pour pouvoir faire les travaux dans la rivière. Au cours des dernières semaines, nous avons eu un appui indéfectible de la part des membres du personnel du bureau de comté de monsieur le premier ministre Philippe Couillard et nous tenons à les remercier de leur soutien constant », souligne Marc Asselin.

Frédéric Tremblay qualifie pour sa part de « grand jour pour l’équipe de la Ville d’Alma qui travaille sur ce projet depuis plusieurs années ».

Fremeture

Dès ce vendredi 19 février, l’entrepreneur retenu pour la réalisation des travaux, Les entreprises Rosario Martel, s’installera sur la rive Nord de la rivière, à proximité du parc Sauvé.

L’accès à la passerelle sera donc fermé en avant-midi et ce, jusqu’à la fin du chantier.

Les piétons sont donc invités à utiliser les trottoirs sur le pont Saint-Joseph.

Ville d’Alma communiquera rapidement avec les citoyens à proximité du secteur de la passerelle pour leur donner de plus amples informations sur le fonctionnement du chantier.

Partager cet article