Au lac Marco: un projet d'habitation de 22 terrains en pleine nature

Au lac Marco: un projet d'habitation de 22 terrains en pleine nature

VILLÉGIATURE. Marco Tremblay, propriétaire de l’entreprise Patriote maisons & chalets, lance un nouveau projet d’habitation, Saint-Bruno sur la rive, constitué de 22 immenses grands terrains, en bordure d’un petit lac calme, paisible, en pleine nature. Cet oasis de paix, en pleine zone de villégiature, est situé sur le territoire de St-Bruno, à deux kilomètres de l’autoroute 170, à 15 minutes de Ville de Saguenay et 10 minutes du centre-ville d’Alma.

Il y a un lac sur le territoire de la municipalité de Saint-Bruno ? Oui, et magnifique à part ça.

Utilisé jusqu’à tout récemment comme réservoir pour alimenter en eau potable la municipalité, le « lac de l’aqueduc », comme on l’appelait, est devenu disponible avec la construction du réservoir d’eau de la municipalité, il y a quelques mois.

« J’ai communiqué avec la municipalité et j’en ai fait l’acquisition avec tous les lots en bordure. Le lac a donc été rebaptisé Marco. C’est un petit paradis où les moteurs à gazoline seront interdits pour préserver la pureté de l’eau qu’on y retrouve. Chaque terrain a une dimension de 75 mètres de profondeur par 50 mètres en bordure d’eau et l’on retrouve ainsi 22 terrains qui ont chacun leurs particularités », souligne avec fierté Marco Tremblay.

À partir de l’autoroute 170, on emprunte le rang 9 (le chemin d’accès vers le nouveau site d’enfouissement de la MRC Lac-St-Jean-Est). On roule sur deux kilomètres avant de prendre le Chemin du lac Marco qui donne accès aux 22 terrains en question.

« St-Bruno n’avait pas en tant que tel de projet de villégiature. La municipalité de St-Bruno a offert une étroite collaboration pour monter ce projet et en retour, elle en retirera les taxes. Ça risque de devenir un secteur pour les amateurs et les amoureux de la nature », ajoute Marco Tremblay.

Chaque terrain aura accès à l’électricité (on est en train de déboiser la future ligne d’alimentation). Le propriétaire devra installer une fosse septique et l’on regarde présentement l’approvisionnement en eau potable à partir du réservoir de la municipalité situé à proximité.

Une bande boisée de 30 pieds au minimum devra être respectée entre chaque terrain pour protéger l’intimité.

Quant au style de résidences à construire, on demandera aux gens, sans l’obliger, de recourir à un style en bois rond ou rustique qui respectera l’environnement du secteur.

Partager cet article