FADOQ Saguenay–Lac-Saint-Jean-Ungava : Des appels réconfortants

Julien B. Gauthier
FADOQ Saguenay–Lac-Saint-Jean-Ungava : Des appels réconfortants
(Photo : Courtoisie)

La FADOQ a lancé une opération téléphonique de grande envergure afin de joindre tous ses membres âgés de 70 ans et plus. Ces dizaines de milliers d’appels ont pour but de réconforter et de porter assistance à ceux qui en auraient besoin.

« On savait que la situation de confinement était problématique pour les 70 ans et plus. Certains n’ont pas de famille, d’autres ne peuvent pas faire leurs commissions », explique Patrice St-Pierre, directeur général de la FADOQ Saguenay–Lac-Saint-Jean-Ungava.

« À chaque appel qu’on fait, on prend des nouvelles, on donne des conseils et on s’assure qu’il y a des proches qui peuvent les appeler », ajoute-t-il.

Un suivi est également fait auprès de ces personnes. Ainsi, un code de couleur a été établi selon le cas. Le code vert signifie que la personne va bien. Le code jaune, pour sa part, signifie qu’une attention particulière est à prendre.

Finalement, il y a le code rouge, signifiant qu’une intervention est à faire auprès de la personne âgée, telle que du référencement.

« On prend des notes sur les personnes qui peuvent les aider à faire des commissions. On fait du référencement. Les gens qui ont besoin d’aide, on les réfère à des organismes comme des popotes ou encore le Centre d’Action Bénévole. Dans l’ensemble, les gens vont bien. On sent qu’il y a beaucoup de résilience », constate le directeur général de l’organisation regroupant 31 000 membres dans la région.

Prévention contre les arnaques

Un des grands fléaux ces jours-ci, ce sont les arnaqueurs qui profitent de la vulnérabilité des personnes âgées. Les appels de la FADOQ servent en outre à les sensibiliser.

« Il y a des gens qui appellent pour dire qu’ils ont des remèdes miracles pour guérir du monde, d’autres qui se font passer pour le gouvernement fédéral et qui demandent le numéro d’assurance sociale », se désole-t-il.

Si la situation de la COVID-19 représente un défi pour l’organisation, c’est notamment parce que la crise va à l’encontre de sa mission qui est de promouvoir l’activité, de mettre fin aux sentiments d’insécurité, d’inutilité et de briser l’isolement.

« Normalement, on veut que les gens se côtoient, qu’ils soient actifs et là ce qu’on leur dit, c’est de rester à la maison et de ne voir personne », explique M. St-Pierre.

Jeu-questionnaire

En parallèle, la FADOQ régionale a également mis sur pied un jeu-questionnaire intitulé « Connais-tu ta région? » disponible sur son site web.

Ainsi, il permet aux aînés comme aux plus jeunes de s’amuser et d’améliorer leurs connaissances sur le Saguenay-Lac-Saint-Jean en répondant à des questions d’ordre historiques et géographiques.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires