La 52e Finale des Jeux du Québec, Hiver 2017, dégage un surplus financier

La 52e Finale des Jeux du Québec, Hiver 2017, dégage un surplus financier
Le Comité organisateur de la 52e Finale des Jeux du Québec d'Alma

Le Comité organisateur de la 52e Finale des jeux du Québec d’Alma, Hiver 2017 a présenté le rapport final de l’événement qui s’est tenu du 24 février au 4 mars 2017. L’événement a généré des retombées économiques de l’ordre de 6,6 millions de dollars, en plus de dégager un surplus financier de quelque 240 000 $.

«Tout au long de la présentation des Jeux, une étude d’impact économique sur cette 52e Finale des Jeux du Québec a été réalisée par les élèves du Département de Sciences humaines du Collège d’Alma. Quelque 110 étudiants ont été impliqués dans l’étude, et quelque 1 269 questionnaires ont été remplis sur les 14 sites de compétition par les 43 équipes sur le terrain», d’expliquer le président du Comité organisateur, Jean-Denis Toupin.

Ce dernier devait souligner que le séjour des visiteurs était d’une durée moyenne de 3,5 jours, et que ceux-ci pouvaient dépenser quelque 358 $ pour s’héberger, un montant de 181 $ pour de la restauration et des frais de déplacements estimés à 113 $.

«Nous sommes très fiers de dévoiler que cette 52e Finale a généré des retombées économiques de 6 624 581 $ en terme de dépenses des spectateurs et des participants aux Jeux pour la Ville d’Alma et la MRC de Lac-Saint-Jean-Est», de préciser Jean-Denis Toupin.

Surplus financier

Sur un budget global de 5,3 millions de dollars, le Comité organisateur a été en mesure de dégager un surplus de l’ordre de 240 000 $. «À l’exemple de ce qui a été réalisé lors de la 35e Finale en 1999, le Comité organisateur et la Ville d’Alma ont exprimé le souhait de remettre une partie des surplus à la Fondation Alexis-le-Trotteur afin de maintenir sa mission de soutenir financièrement les athlètes et les artistes de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est», de souligner la conseillère municipale et vice-présidente communication et ressources humaines au sein du Comité organisateur, Sylvie Beaumont.

Cette dernière a rajouté que les surplus serviront également à soutenir le projet du Centre de ressources d’expertise et de performance sportive (CREPS), en plus de constituer un fonds permettant d’offrir des services aux entraîneurs et athlètes du milieu.

«Nous souhaitons que ces surplus favorisent le partage d’une vision commune de la pratique sportive pour mieux soutenir le développement des athlètes à long terme et celui des entraîneurs», d’ajouter Sylvie Beaumont.

Directeur-général de SportsQuébec, Alain Deschamps a tenu à souligner le professionnalisme démontré par le Comité organisateur. «Vous vous êtes distingués par la quantité et la qualité des engagements formels de l’ensemble des acteurs requis dans l’organisation d’un tel événement, en plus de maîtriser la cadre financier et de mobiliser la population autour d’un objectif rassembleur. Ce que vous aviez prévu et planifié, vous l’avez livré.»

Partager cet article