La nouvelle passerelle prend place sur le barrage de la chute Martine !

La nouvelle passerelle prend place sur le barrage de la chute Martine !

Ce jeudi, la température était propice pour permettre l’héliporter les sections de la nouvelle passerelle qui a été mise en place au-dessus du barrage de la chute Martine, dans le Parc de la caverne du Trou de la Fée à Desbiens. Il s’agit d’une étape fondamentale pour garantir à long terme l’accès à la caverne via des installations fonctionnelles et sécuritaires.

Les trois sections de passerelles de 60 pieds de long chacune, ont été transportées sur place grâce à un hélicoptère.

Fabriquées en atelier par l’entreprise Remac de Jonquière, on a eu recours à l’aluminium pour leur construction, ce qui en réduit le poids à quelque 3200 livres pour chaque passerelle. Également, en raison de sa très forte résistance à la corrosion, l’aluminium s’avère le matériau idéal pour ce genre de construction qui sera continuellement en présence d’un fort taux d’humidité engendré par la chute Martine qui provoque dans son environnement une bruine constante.

Les trois passerelles ont été aboutées l’une à l’autre sur le dessus du barrage pour former un passage sécuritaire entre les deux côtés de la rivière.

La prochaine étape consistera à réparer le béton à la base de plusieurs piliers du barrage afin de consolider l’ensemble de l’ouvrage pour plusieurs années à venir.

La nouvelle passerelle ainsi que les réparations au barrage représentent une dépense de quelque 350 000 $, facture que se partagent différents intervenants, mais qui assurera la pérennité du site.

Cette ultime étape vient mettre

Retour à la normale

Cette ultime étape vient mettre un baume sur toute une série d’événements qui ont marqué ce site touristique depuis deux ans.

Heureusement, pour l’année 2012 le Parc de la caverne du Trou de la fée à retrouvé son achalandage des belles années. Si ne n’était du fait que les visites de la caverne elle-même n’ont été accessibles qu’à partir du 21 juillet, l’année 2012 aurait peut-être fracassé des records. Le site touristique a terminé`sa saison le 8 octobre dernier avec quelque 14 000 visiteurs, se qui se compare avantageusement au record de 2010 ou près de 16 000 visiteurs avaient fréquenté le lieu.

La tuile qui est tombée sur le site en 2011 alors que le gouvernement du Québec interdisait d’emprunter le barrage de la chute Martine pour se rendre à la caverne, a certainement nuit considérablement à la fréquentation l’an dernier.

Également, un acte de vandalisme a fait en sorte que le kiosque d’accueil à l’entrée de la caverne a été détruit par un incendie criminel. On n’a d’ailleurs jamais retrouvé les coupables.

Cependant, la direction du site touristique a mis les bouchées doubles pour diversifier l’offre touristique en ajoutant les nouvelles passerelles accrochées à la paroi rocheuse, la visite du site de l’ancienne centrale hydroélectrique et un nouveau sentier pédestre.

Heureusement, en juillet dernier, le Centre d’expertise hydrique du Québec a déclassé le barrage, ce qui faisait en sorte que les normes sont devenues différentes et beaucoup moins sévères. On a fait les réparations sur les piliers du barrage qui présentaient des problèmes en même temps que l’on reconstruisait le kiosque d’accueil à l’entrée de la caverne et le 21 juillet, juste au début des vacances de la construction, l’accès à la caverne a repris au grand plaisir des touristes.

Ces changements ont notamment donné le ok pour la mise en place de la passerelle au-dessus du barrage de la Chute Martine.

Ainsi, l’offre touristique du Parc s’est grandement améliorée ces deux dernières années et Gerry Desmeules, directeur général, envisage déjà avec enthousiasme la saison 2013.

Pour tous les détails de ces événements et pour d’autres nouvelles, visitez régulièrement le www.lelacstjean.com ou inscrivez-vous à notre envoi quotidien.

Partager cet article