Le Groupe Dévicom prépare le retour d'un bureau à Alma

Le Groupe Dévicom prépare le retour d'un bureau à Alma
À compter de janvier dernier, France Lavoie et Sylvain Duguay, les deux almatois copropriétaires du Groupe Dévicom, amorceront l'ouverture d'un bureau à Alma pour la desserte du Lac-Saint-Jean. (Photo : TRIUM MÉDIAS - France Paradis)

À l’aube de son 30e anniversaire, les deux fondateurs du Groupe Dévicom, des almatois d’origine, France Lavoie et Sylvain Duguay, préparent pour le début de 2018 l’établissement d’un bureau à Alma, pour la desserte des entreprises du Lac-Saint-Jean.
Dévicom, une entreprise québécoise innovante qui offre des services d’accompagnement stratégique en TI (techniques de l’information) vise recruter quelque 20 nouvelles entreprises au Lac-St-Jean et les amener vers une transformation en entreprise 4.0.
« On a le sang des almatois, mais à quelque part, il y a 30 ans, quand on a parti l’entreprise, on est allé à Saguenay, car c’est beaucoup Alcan et son Centre de recherche à Arvida qui nous a aidé à démarrer. À l’époque, on appelait ça du contrôle de procédé, de l’intégration avec les ordinateurs et les automates », raconte Sylvain Duguay.
Avenir des entreprises
Plusieurs entreprises ont fait l’acquisition de machines et de robots pour les assister dans leur production mais elles ne les ont pas intégrés avec les humains.
« Quand tu ajoutes l’humain dans ton savoir-faire pour créer une recette humaine de production, le robot devient à un autre niveau et là, on amène alors l’usine intelligente », précise France Lavoie.
Entreprise 4.0 ???
Aujourd’hui, il y a un beau terme pour décrire la transformation numérique, soit Industrie 4.0.
Au début, il n’y avait que la numérisation et ce n’était que technologique.
Mais aujourd’hui, il y a une couche de plus, la couche humaine. Il faut prendre les gens de deux générations, ceux du monde d’usine et ceux du monde de technologie, et les amener à penser une méthode de gestion pour couper les coûts de production de 50 % à 60 % dans les PME et les industries.
« Les entreprises doivent prendre ce virage-là, elles n’ont pas le choix, c’est une question de survie », affirme France Lavoie, copropriétaires de Dévicom.
Au Lac-St-Jean
« On arrive dans un marché où la tarte est déjà donnée. Nous, ce que l’on veut aller chercher, c’est la tarte du 4.0, soit les entreprises manufacturières qui n’ont pas encore d’experts en TI et je ne veux pas que cet expert vienne de Québec ou Montréal. C’est cette clientèle-là que je veux aller chercher. Je ne veux pas voler la clientèle de ceux qui créent déjà des emplois. Je veux aller chercher des clients à un autre niveau, une valeur ajoutée que l’on amène ici », souligne France Lavoie.
 

Sylvain Duguay et France Lavoie veulent apporter leur expertise de façon plus soutenue aux entreprises manufacturières du Lac-St-Jean en ouvrant un bureau à Alma.

Au premier trimestre de 2018, les choses vont se mettre en place. Plein de choses se concrétisent présentement à ce sujet.
« En janvier, on va évaluer où on se situe, de quelle manière on va le faire car on a déjà une bonne idée où on sera localisé. On a déjà des employés qui desservent le Lac-Saint-Jean. Notre clientèle cible multi succursales à Roberval ou Dolbeau, on en dessert déjà. Alma sera pour nous un point central dans la région du Lac », lance Sylvain Duguay.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des