Le présidente Roxanne Thibeault va faire avec !

Le présidente Roxanne Thibeault va faire avec !
Roxanne Thibeault

FUSION FORCÉE.La présidente de la Commission scolaire du Lac St-Jean, Roxanne Thibeault, estime que la décision du ministre de ne former que deux cs sur le territoire du Saguenay—Lac-Saint-Jean est le moindre des deux maux. « On va se courtiser, on va se financer et après, on va se marier », lance-t-elle en boutade pour qualifier les prochaines étapes du projet imposé par le ministre Yves Bolduc.

Lors d’un entretien téléphonique ce vendredi après-midi, Roxanne Thibeault n’affichait aucune surprise de la décision du ministre alors que depuis plusieurs mois, les commissions scolaires s’attendaient à cette décision.

« On s’en attendait et le découpage proposé est logique. Maintenant, à savoir s’il y aura des économies, on verra. Je vous rappelle que le dernier projet de fusion des commissions scolaires devait faire économiser 120 M $ au gouvernement et le ministère de l’Éducation a dû retourner 40 M $ additionnels aux commissions scolaires », fait-elle remarquer.

Déjà, hier, les présidents et directeurs généraux des quatre commissions scolaires de la région ont tenu une première rencontre afin d’analyser la situation.

Roxanne Thibeault avance déjà que de multiples compromis devront être fait dans ce dossier.

Pour le moment, les dirigeants sont un peu dans le néant. Le projet de Loi va être déposé le 15 février prochain et au Lac Saint-Jean, les deux conseils des commissaires (Pays des Bleuets et Lac-Saint-Jean) devront former avant le 1er juillet 2015 le conseil provisoire et la fusion finale devra intervenir pour le 1er juillet 2016, ce qui laisse très peu de temps estime Roxanne Thibeault.

Pour le moment, c’est également le néant total sur le mode de gouvernance. On vient de sortir d’une élection scolaire ou les présidents ont été élus au suffrage universel.

« Il en sera quoi dans la nouvelle structure. Est-ce le conseil qui nommera la présidence ou on retournera en élection ? Ça, le ministre n’est pas prêt à nous le dire », lance Roxanne Thibeault.

Ces dernières années, les directions des quatre commissions scolaires avaient déjà commencé à regarder ensemble les possibilités de regroupement de services. Ce processus va s’accélérer au cours des prochains mois.

À ce sujet, Roxanne Thibeault rencontrera en début de semaine les membres de son conseil des commissaires pour faire le point dans le dossier et dès mercredi prochain, une rencontre régionale est déjà prévue afin d’amorcer le travail.

Partager cet article