L’entreprise ESM révolutionne les enseignes avec l’éclairage au LED

L’entreprise ESM révolutionne les enseignes avec l’éclairage au LED

L’entreprise Enseignes Ste-Marie d’Alma est en train d’apporter une petite révolution dans le domaine des enseignes en utilisant de plus en plus la technologie de l’éclairage au LED pour la réalisation d’un affichage unique haute résolution qui peut même accepter la vidéo. Ces équipements peuvent aussi être contrôlés par un équipement de transmission sans fil, ce qui simplifie grandement la mise en place et son opération. Déjà, une quarantaine d’unités sont vendues à travers le Canada.

Notamment, face aux Galeries Lac-St-Jean, l’immense affiche en place depuis un an utilise la technologie du LED. On peut voir en haut de l’enseigne une antenne. Directement, à partir de son établissement sur le boulevard DeQuen, à quelque trois kilomètres de là, on peut contrôler tout ce qui s’affiche sur l’écran, ce qui donne une bonne idée des possibilités de ces équipements.

« Il y a quelques années, on faisait entre 500 000 $ et 600 000 $ de chiffres d’affaires avec le néon. Malheureusement, avec les nouvelles technologies d’éclairage, ce chiffre a chuté de façon radicale. Chez nous, ça fait plus de cinq ans que l’on regarde du côté de l’éclairage au LED et là, je pense que l’on a découvert un créneau intéressant », souligne Pierre Ste-Marie, propriétaire de l’entreprise Enseignes ESM.

Technologie

Afin de passer au travers de ce changement dans le domaine, Pierre Ste-Marie a diversifié sa production en se spécialisant notamment dans la confection de cabinets d’aluminium pour l’affichage de lettres géantes ou d’enseignes très spécialisées.

« On s’est équipé et spécialisé dans le travail de l’aluminium pour la découpe, la peinture double couche et un assemblage de haute qualité mettant les équipements internes à l’abri des intempéries. Là, on ajoute un élément, soit des panneaux électroniques au LED de haute résolution permettant une multitude d’affichages de la simple écriture en couleur unique à la projection vidéo haute résolution », précise Pierre Ste-Marie.

Son fournisseur de ses composantes électroniques est Chinois. Quant ESM a entrepris d’importer des pièces de ce genre, cela se faisait par bateau, avec des délais de deux à trois mois pour la livraison.

« Les vibrations continues à bord du bateau faisaient en sorte que toutes les vis des pièces avaient tendance à se défaire pendant le voyage. Après de multiples démarches et en soignant mes relations avec mes amis chinois, aujourd’hui, j’ai la permission d’acheter directement de l’usine de Shenzhen en Chine. Le transport se fait par avion. Je transfert le paiement dans leur compte de banque et 15 jours plus tard, j’ai mes équipements ici à Alma », ajoute le président d’ESM.

Pierre Ste-Marie a porté son choix sur des composantes électroniques au LED d’une résolution de 10mm, comparativement à celle de 16 mm que l’on retrouve dans le tableau d’affichage au centre-ville d’Alma, près de la Scène Bell. Pour une dimension donnée, son affichage présente 21 504 pixels contre 6000 pour celle du centre-ville.

C’est donc dire qu’il peut assembler des modules à haute résolution, comparable à la qualité des nouvelles télévisions au LED, à la dimension demandée par le client.

Cependant, son expertise dans le domaine des boitiers d’aluminium fait toute la différence.

Une découpe précise au millimètre près permet de bâtir des cabinets parfaitement étanches, ventilés et performants sous le climat que l’on connait dans lequel on assemble les composantes électroniques servant à l’alimentation des modules LED.

« C’est notre mode de fabrication qui nous distincte. On fait l’électricité, le filage, l’assemblage en fonction des besoins du client. On livre l’enseigne clé en main pour le client. Le marché est immense et on est très bien positionné pour le desservir » de conclure Pierre Ste-Marie.

Pour tous les détails de ces événements et pour d’autres nouvelles, visitez régulièrement le www.lelacstjean.com ou inscrivez-vous à notre envoi quotidien.

Partager cet article