Les 3 Mèches: Une entreprise qui en vaut la chandelle

Photo de Julien B. Gauthier - Journaliste de l’Initiative de journalisme local
Par Julien B. Gauthier - Journaliste de l’Initiative de journalisme local
Les 3 Mèches: Une entreprise qui en vaut la chandelle
Malgré leur jeune âge, les 3 Mèches, Alycia-Rose, Delphine et Daphnée Truchon ont rapidement développé la fibre entrepreneuriale.

Trois jeunes entrepreneures d’Alma se sont récemment lancées dans la fabrication et la vente de chandelles. À leur grand étonnement, les jumelles Delphine et Daphnée, 10 ans, ainsi que leur cousine Alycia-Rose Truchon, 13 ans, jouissent d’un succès inattendu, après avoir vendu plus de 1000 bougies au soya. 

C’est pendant la pandémie que la flamme entrepreneuriale des trois jeunes filles s’est allumée. Ainsi, chaque fin de semaine, elles confectionnent une cinquantaine de chandelles aux fragrances uniques, qu’elles vendent ensuite dans leur garage et dans plusieurs points de vente au Lac-Saint-Jean. 

« Pendant la pandémie, nous cherchions une activité à faire. On a eu l’idée de faire des chandelles et on a trouvé ça très amusant et très créatif », confie Delphine. 

« C’est vraiment dans le temps de Noël qu’on a été victime de notre succès. Depuis, plein de personnes communiquent avec nous. On a des clients qui sont revenus plusieurs fois. Des employeurs nous ont même approché pour faire des paquets cadeaux pour leurs employés », ajoute Alycia-Rose. 

Succès 

Par la suite, les choses ont rapidement déboulé. Elles ont été approchées par Tim Horton’s, RL Énergies, Miel des Ruisseaux, Boutique Première et les Sacs Gabas pour y distribuer leurs produits. Cet été, ils seront également en vente au kiosque de légumes de la Ferme Éloïse. 

Elles ont également diversifié leurs produits, avec la confection et la vente de « vaporisateurs de bonheur », du parfum pratico-pratique qui peut être vaporisé un peu partout : dans la voiture, sur les rideaux ou sur les tapis. 

Elles ont même des produits phares, tels que les chandelles Coquettes citronettes, Sirène magnifique au chant magique et Mangue et papaye. 

Autodidactes 

« Ça demande beaucoup de persévérance et de temps. En plus de la fabrication, il faut faire des étiquettes et trouver des noms drôles et originaux qui les démarquent. On essaie de trouver des rimes et ça fait des genres de mini poèmes », ajoute Daphnée, rappelant qu’elles comptent sur l’aide et les encouragements de leurs parents. 

Pour arriver à concevoir leurs produits, elles ont appris diverses techniques grâce à Internet. C’est notamment sur des sites spécialisés sur les chandelles qu’elles se procurent les mèches et le soya. Pour les différents pots, elles font affaire avec Miel des Ruisseaux. 

Pour se procurer leurs produits, il suffit de se rendre sur leur page Facebook. Elles offrent également la livraison, effectuée avec l’aide de leurs parents tous les jeudis.  

Une première journée porte ouverte a eu lieu samedi dernier, mais elles répèteront l’expérience en invitant à nouveau la population à venir les rencontrer samedi prochain, le 8 mai de 9h à 12h30 au 775, route du Lac ouest à Alma. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires