Nouveau phénomène au Mont Lac-Vert

Par Laurie Fortin
Nouveau phénomène au Mont Lac-Vert
Avec une seule remontée mécanique, certains utilisateurs déplorent les files d’attente qui peuvent s’étirer. (Photo : Archives)

Afin de connaître la provenance des visiteurs, des statistiques ont été tenus au Mont Lac-Vert. Surpris, le directeur général Guy Larouche a constaté un achalandage particulièrement élevé des gens de l’extérieur de la région.

«Nous avons accueilli beaucoup de gens de l’extérieur. Durant la semaine de relâche par exemple, nous avons reçu des gens de Québec et Montréal. On a fait le saut», avoue-t-il.

Les skieurs et planchistes du Saguenay ont aussi visité l’endroit à son grand contentement. La tenue du Défi ski Leucan contribue à faire connaître le centre selon lui. Il estime à environ 60% le nombre de personne qui proviennent de là lors de l’activité de financement.

L’emplacement géographique favorise aussi la visite des gens du Saguenay comme du Lac-Saint-Jean pour Guy Larouche tout comme l’accroissement de fréquentation des cours de skis.

«Les gens commencent à réaliser que le ski et la planche représentent un beau sport familial. C’est bien pour les prochaines années.»

L’hiver s’allonge

Si l’hiver a donné des maux de tête à la plupart des gens, le personnel de la station de ski a toutefois bénéficié d’un prolongement de la saison. Les soirées ont été prolongées d’une semaine.

«Les gens sont toutefois plus sélectifs. Ce qu’ils veulent à ce moment-ci c’est du soleil. Il faut donc que toutes les conditions, la neige et le soleil, soient réunis», explique Guy Larouche.

Ce prolongement ainsi que l’ouverture plus hâtive ont favorisé un meilleur rendement saisonnier.

«L’année dernière, à partir du 15 mars nous avions vraiment des conditions hivernales», rappelle le directeur général.

L’idée de créer un «village» dans le bas des pentes continue de faire son petit bonhomme de chemin…

Partager cet article