Plus de 4 M$ d'investissements à Normandin

Plus de 4 M$ d'investissements à Normandin
La capacité d’entreposage des silos de Centre de grain MJ est de 10 000 tonnes.

AGROALIMENTAIRE. Centre de grain MJ Inc, propriété de Jacquelin Drapeau de Normandin, investira plus de 4 millions $ dans le projet de construction d’un centre de transformation des céréales dans le rang Nord de Normandin.

Pour l’homme d’affaires et agriculteur, qui est aussi propriétaire de la Ferme Ruisseau Clair, doter la région d’une usine de transformation des céréales est un projet qu’il travaille depuis près de cinq ans.

« J’ai toujours trouvé illogique de voir que nous produisons des céréales, que nous les expédions à l’extérieur pour qu’elles soient transformées et qu’elles nous reviennent en aliments, alors que toutes les étapes de transformation peuvent se faire ici », déclare Jacquelin Drapeau, qui a ainsi créé les conditions afin de réaliser son idée.

Il acquiert plusieurs terres qui lui permettront de jeter les bases d’une production industrielle de céréale. Afin d’obtenir un maximum d’hectares à mettre sous production, il crée l’entreprise Centre de grain MJ Inc, qui louera ses terres et celles de Pangea dans le secteur. « L’alliance avec Pangea représentait une opportunité d’affaires et nous permettait de mettre en production plusieurs milliers d’acres », précise celui qui mettra ainsi en construction un centre d’entreposage des grains dès le printemps 2014 dans le rang Nord de Normandin. Ce centre à une capacité d’entreposage de 10 000 tonnes de grains, et sert de transfert pour la production des 6000 acres mis en production par Terres MJ.

Phase 2

La phase 2 de la construction du centre de 2e transformation des céréales produites en région, se fera dès cet été alors que l’on y greffera un système de nettoyage des grains. « Nous sommes actuellement à compléter les besoins en équipements pour réaliser cette étape, et nous devrions être en construction dès ce printemps », souligne Jacquelin Drapeau.

Cette étape conduira dès l’an prochain à la mise en place d’équipement pour la deuxième transformation des céréales, soit la production de produits finis, qui se retrouveront dans des usines de production pour une troisième transformation.

Actuellement, les propriétés et opérations de Jacquelin Drapeau assurent du travail à quelque 22 personnes pendant la forte saison. L’étape de transformation devrait créer elle aussi son lot d’emplois.

Production régionale @R :Pour Jacquelin Drapeau la construction de silos d’entreposage de céréales, et un centre de 2e transformation des céréales visent à traiter en région la production de céréales répartie dans l’ensemble du Saguenay-Lac-Saint-Jean. « Nous visons devenir le partenaire majeur pour tous les producteurs de céréale de la région tant pour le traitement de la première transformation des céréales que pour la production de produits agroalimentaires aux saveurs de la région », déclare Jacquelin Drapeau. En fait, les promoteurs du centre sont en mesure de transformer les céréales comme le blé, l’orge, l’avoine, le canola et toute autre production qui a cours dans la région. Jacquelin Drapeau mise ainsi sur le fait que la production régionale possède des particularités qui sont propres à notre climat, ce qui donne aux céréales un goût et des saveurs uniques. « En transformant ici, nous serons en mesure de contribuer à l’industrie agroalimentaire de tout le Québec en mettant sur la table des consommateurs des produits uniques, sains, et qui s’inscrivent dans une agriculture santé », conclut M. Drapeau.

Partager cet article