Pour les vacanciers, le soleil sera au rendez-vous !

Pour les vacanciers, le soleil sera au rendez-vous !
Pour la prochaine quinzaine

ENSOLEILLEMENT. Fera-t-il beau et chaud pour les vacances ? Seule l’avenir nous le dira. Mais, selon MétéoMédia, on peut espérer car après un début gris des vacances de la construction, le soleil sera de la partie pour le congé. Le soleil veillera donc sur les vacanciers québécois,

Alors que des milliers de Québécois se préparent aux vacances de la construction, les prévisions météo sont au cœur de leurs préparatifs. Après un printemps et un début d’été en dents de scie, les vacanciers seront heureux d’apprendre que le soleil, lui, ne devrait pas prendre beaucoup de congés.

Les deux dernières semaines de juillet – bien connues au Québec comme les vacances de la construction, puisque presque tous les employés du secteur de la construction prennent leurs vacances pendant cette période – ont la cote, alors qu’elles sont statistiquement les deux semaines les plus chaudes de l’année.

Si les tendances ne se sont pas encore totalement précisées, les météorologues de MétéoMédia se font rassurants: le soleil sera de la partie et les vacances débuteront avec du temps chaud et humide, au-dessus des normales.

« Les températures devraient revenir aux normales saisonnières à la fin de la première semaine avec des variations de température qui entraineront quelques orages partout en province, avec une moyenne de 24 à 27 °C selon les régions. Même si l’on devra composer avec des possibilités d’orages, le temps chaud mais confortable sera propice aux activités estivales. Les sportifs pourront donc s’adonner à leurs activités préférées, ceux qui partent en camping n’auront pas de nuits trop chaudes ou trop froides et grâce au soleil bien fort en juillet, les amateurs de plage et de piscine pourront se dorer la couenne », explique Marie-Josée Grégoire, chef météorologue à MétéoMédia.

Conditions

Comme le souligne la météorologue, le printemps a connu des températures chaudes en mai, des orages et même une première alerte de tornade pour changer du tout au tout en juin avec des températures plus froides et des précipitations.

Par contre, depuis le premier juillet, le Québec n’a pas connu de vraie journée pluvieuse, une tendance qui devrait se poursuivre d’ici la fin du mois.

Statistiquement, Montréal connaît en moyenne 11 belles journées pendant les vacances, mais le nombre de jours d’averses pourrait dépasser la moyenne de six cette année. La région de Québec devrait connaître la même tendance que Montréal, tandis qu’à Val-d’Or, le patron météo actuel laisse présager que le nombre de belles journées pourrait être plus élevé que sa moyenne habituelle de huit jours pour la période.

Les températures normales pour la période du 18 juillet au 2 août devraient être, pour la station météorologique de Roberval, un maximum de 23,7 °C et un minimum de 12,7 °C, soit une moyenne de 18,2 °C. La moyenne des précipitations est de 50,7 mm.

Les extrêmes supérieur et inférieur de température ont été de 26,7 °C en 1963 et de 9,4 °C en 1976. L’extrême supérieur au chapitre des précipitations totales a été de 140 mm en 1996 alors que tout le monde se souvient du Déluge de 96.—F.P.

Partager cet article