Santé mentale Québec – Lac-Saint-Jean : La campagne « Ressentir » est lancée

Photo de Julien B. Gauthier
Par Julien B. Gauthier
Santé mentale Québec – Lac-Saint-Jean : La campagne « Ressentir » est lancée
La campagne Ressentir a été lancée le 28 septembre. Selon Gilla Juneau, directrice générale de Santé mentale Québec Lac-Saint-Jean, il s’agit d’une opportunité pour prendre soin de soi et des autres grâce au dialogue. (Photo : Trium Médias - Julien B. Gauthier)

Le confinement a démontré plus que jamais la pertinence des organismes tels que Santé mentale Québec Lac-Saint-Jean, qui a lancé le 28 septembre la campagne Ressentir, c’est recevoir un message. On y retrouvera astuces et outils pour mieux exprimer ses émotions.

« Les facteurs de protection de la santé mentale, c’est de s’occuper de soi et des autres. S’informer des autres, leur dire un petit bonjour peut paraître simple, mais ça peut faire une grande différence pour une personne qui ne se sent pas bien », explique Gilla Juneau, directrice générale de Santé mentale Québec Lac-Saint-Jean.

Selon elle, la rapidité de la société actuelle ne permet pas de ressentir adéquatement les émotions qui nous habitent. Au contraire, elles sont refoulées, ce qui est un facteur de risque négatif pour la santé mentale.

La campagne, qui devait à l’origine débuter en mai dernier à l’occasion de la semaine de prévention du suicide, sera l’opportunité de franchir quatre étapes pour ressentir et exprimer ses émotions : décrire les sensations qui nous habitent, les nommer, identifier ses besoins et choisir de répondre à ces mêmes besoins.

« Déconfine tes pensées »

Le mouvement lance également un projet d’écriture expressive pour les 12 à 25 ans. Jusqu’au 1er décembre 2020, les jeunes seront appelés à produire un texte dans lequel ils racontent comment ils ont vécu la pandémie.

« L’acte d’écrire aide à mettre de l’ordre dans ses pensées, à trouver un sens, à développer un sentiment de contrôle sur sa vie, à augmenter sa confiance en soi, voire même à renforcer son système immunitaire. Écrire permet aussi aux jeunes qui ne parle pas facilement de s’exprimer », explique l’organisme.

Le porte-parole de la campagne Ressentir, le poète David Goudreault, fera la lecture des différents textes sur Facebook.

Fête des voisins au travail

Santé mentale Québec lancera également au mois de novembre la Fête des voisins au travail, dans lequel les travailleurs sont appelés à dialoguer davantage avec leurs collègues dans le but de mieux les connaître et de développer le sentiment d’appartenance.

« Au travail, on voit toujours nos collègues, mais on n’a jamais l’opportunité de discuter avec eux d’autre chose que du travail. Tout le monde est stressé. Participer à la Fête des voisins au travail, ça peut être aussi simple que de prendre des pauses avec eux ou encore d’organiser des activités avec eux, notamment des 5 à 7 virtuels », conclut Mme Juneau.

Partager cet article
0 0 vote
Article Rating
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments