Un beau succès malgré la pluie

Par Nancy Desgagne
Un beau succès malgré la pluie

Les organisateurs dressent un bilan positif de la troisième édition de la Fête de la bière et de la septième édition de Saint-Gédéon s’amuse qui se sont déroulés la fin de semaine dernière. Même si le spectacle de Groenland a dû être annulé samedi en raison de la mauvaise température, les deux événements ont attiré environ 30 % plus de gens que l’an dernier.

« Les deux événements ont connu un grand succès. Nous avons accueilli environ 2000 personnes sur le site en fin de semaine », souligne Charles Gagnon du comité organisateur.

Les spectacles de The Muscadettes et des Breastfeeders ont attiré de nombreux festivaliers le vendredi soir.

Le samedi, les orages ont empêché la tenue de spectacles extérieurs, mais Projet [E.V.E.] a tout de même offert un spectacle à l’intérieur. Malheureusement, le groupe principal, Groendland, n’a pas donné de prestation. « Les gens comprenaient de ne pas voir le spectacle principal parce que c’était impossible pour eux d’adapter leur spectacle à l’intérieur, mais ils ont l’intention de repasser dans la région », soutient Charles Gagnon.

Fête de la bière

En ce qui concerne la troisième édition de la Fête de la bière, les festivaliers ont été gâtés avec l’offre de 30 bières provenant de 20 microbrasseries québécoises et de trois bières provenant de la microbrasserie De Molen des Pays-Bas, une des mieux cotées en Europe.

« Nous avions pas mal de brasseurs présents pour l’occasion. Il n’y avait pas de kiosques. Les brasseurs se promenaient au milieu des gens. Il y avait beaucoup d’interactions, souligne Charles Gagnon. Les microbrasseries qui se font le plus connaître à la Fête de la bière, ce sont celles qui n’embouteillent pas leur propre bière comme pour le Brouhaha de Montréal et le Ciboire de Sherbrooke. »

L’importation privée des bières des Pays-Bas a connu un bon succès. Charles Gagnon aimerait répéter l’expérience : « Nous allons peut-être essayer d’avoir une microbrasserie d’un autre pays par année. C’est une expérience intéressante et ça nous permet de faire une comparaison avec ce qui se fait ailleurs », dit-il.

La petite taille de l’événement lui confère également un avantage de taille : il peut recevoir des bières vieillies en fut et d’autres expérimentations de brasseurs puisqu’elles sont offertes seulement en petite quantité. Cela permet également aux brasseurs de tester la réaction du public.—N.D.

Partager cet article