Un projet régional pour mettre la pharmacie au bout du doigt

Un projet régional pour mettre la pharmacie au bout du doigt
Près de la borne

TRANSACTIONS. La pharmacie Jean Coutu d’Alma et deux succursales à Jonquière réalisent présentement un projet-pilote qui pourrait s’étendre à l’ensemble du groupe s’il est concluant. Un site transactionnel en ligne et une borne en pharmacie sont maintenant opérationnels à l’endroit de la clientèle. Notamment, le site en question offre un volet « Liste scolaire » qui permet de régler en quelques secondes l’achat du matériel scolaire requis pour votre enfant, en fonction de l’école qu’il fréquente sur le territoire.

La direction du Groupe Jean Coutu a autorisé les trois succursales (Alma et Jonquière, rue St-Dominique et St-Hubert) à monter ce projet pilote qui est naturellement supporté par le groupe. Un moule de plateforme Internet a été monté et est commun aux trois. Ça représente quelque 1000 heures de travail et quelque 30 000 $ en investissements divers reliés au projet.

Le Groupe Jean Coutu a déjà une plateforme en ligne pour les produits standards.. La nouveauté de la plateforme pilote, c’est d’offrir des produits hors saison ou autres tendances du moment.

Si le projet est concluant, cette plateforme pourrait être exportée dans plus de 100 succursales Jean Coutu à travers le Québec.

« On a d’abord ouvert une plate-forme WEB qui est un site transactionnel où l’on va pouvoir vendre à l’année des produits saisonniers que l’on n’est pas capables de tenir en magasin en raison du manque d’espace On avait des demandes pour des produits hors saison et on s’est dit qu’il fallait trouver une manière de combler ces offres-là à l’année. Cette plateforme offre différents produits cosmétiques, idées-cadeaux, jouets, liste scolaire, Noël ou promotions. C’est le même principe que les autres plateformes similaires. Les gens magasinent, mettent les produits dans leur panier, paient selon le mode proposé et la livraison se fait à la maison », explique Jean-Michel Blanchette, gérant de la pharmacie Jean Coutu Alma.

Ce site permet donc de bien servir la clientèle du secteur Alma ou Jonquière, mais permet d’aller chercher aussi de la clientèle extérieure de la région en offrant des exclusivités régionales comme les sacs Lavoie, par exemple.

« Le 2e volet du projet, c’est l’ajout en magasin d’une borne de transaction, soit un écran tactile de 32 pouces qui offre exactement la même plateforme que le site Web. Le client magasine sur la borne, un peu comme  un gros catalogue virtuel, il choisit les articles qu’il veut. Il fait imprimer sa commande et la remet à un commis qui va se charger de réunir tous les items et le client paie à la caisse. On a monté une boutique dans notre entrepôt qui contient plus de 600 items », d’ajouter Jean-Michel Blanchette.

Liste scolaire

Ces deux nouveautés offrent une nouvelle possibilité que les consommateurs devraient grandement apprécier, soit les listes scolaires.

« Dans la base de données, on a monté les 163 listes scolaires des écoles d’Alma et des environs. On a 21 écoles. Le client vient choisir son école, tous les niveaux scolaires apparaissent. Il choisit l’année scolaire de l’enfant et apparait alors tous les items qui sont sur la liste scolaire. Le client a alors la possibilité de choisir chacun des items. En pharmacie, sur la borne, le client imprime sa commande et la remet à un commis qui va remplir son panier. S’il est sur le site, on lui fait une soumission en lui renvoyant le prix de ses achats. La personne n’a qu’à payer et quand la personne arrive en magasin, sa commande est déjà prête et payée. Le dossier de la rentrée scolaire est déjà réglé et on peut même lui faire livrer à la maison », explique Jean-Michel Blanchette.

Ce dernier pense que c’est une première au Québec avec cette forme de soumission adaptée au client, préparation en magasin et livraison à domicile.

« On est seulement le 19 juillet, et j’ai déjà une vingtaine de demandes qui sont déjà entrées », précise Jean-Michel Blanchette pour illustrer comment ce volet de la liste scolaire risque de devenir très populaire sur le site en question.

Partager cet article