Ville d'Alma se positionne pour une hausse de 85 % des 65 ans et plus

Ville d'Alma se positionne pour une hausse de 85 % des 65 ans et plus
Jocelyn Tremblay

VIEILLISSEMENT. Ville d’Alma voit venir à brève échéance une augmentation drastique du nombre de personnes de 65 ans et plus sur son territoire car elles devraient augmenter de quelque 85 % d’ici 2036.

Afin de se positionner adéquatement à répondre aux besoins et attente de cette classe de la société, la municipalité lance immédiatement une vaste consultation citoyennes auprès de la population des aînés pour recueillir leurs attentes.

Déjà, lors de son tout premier mandat, en 2009, l’actuel maire Marc Asselin avait posé un geste historique en créant la Conférence des aînés et la présente démarche va aller encore plus loin, un pas de plus vers l’élaboration d’une politique des aînés et d’une reconnaissances en tant que Municipalité amie des aînés (MADA).

« Notre conférence des aînés, ça nous permet de voir le niveau où on est rendu. Ça nous permet aussi de constater vers où l’avenir nous amène vis à vis le vieillissement de la population. On a pris connaissance d’une certaine étude qui est assez impressionnante dans ce qui s’en vient chez-nous, et, étant donné que l’on est proactif dans plusieurs dossiers, on a pris le taureau par les cornes et on va aller de l’avant dans un sondage que nous allons faire avec une clientèle bien spécifique… À partir de ces résultats-là, on va aller de l’avant soit dans des modifications ou des applications de services que l’on va accentuer ou instaurer afin de venir en aide à cette catégorie de citoyens », s’engage le maire Marc Asselin.

Statistiques à l’appui, le premier magistrat de Ville d’Alma démontre les chiffres qui incitent le conseil à aller de l’avant immédiatement dans ce dossier.

« Selon ces prévisions, d’ici 2036, on parle d’une diminution chez les 20-64 ans de -19,8 % versus une forte augmentation chez les 65 ans et plus de l’ordre de 85 %. À partir de ces conclusions, un ensemble de mesures et d’actions répondant aux demandes formulées par les aînés et leurs proches pourront éventuellement être mises en place. Les résultats du sondage influenceront nos orientations en vue d’adapter nos services et nos structures au vieillissement de la population », ajoute Marc Asselin.

Objectifs recherchés

Cette démarche entreprise concerne notamment les citoyens de 55 ans et plus et vise à dresser le portrait des habitudes de vie et les préférences des aînés sur une foule de sujets d’intérêt.

Les données récoltées serviront à actualiser les connaissances en matière de santé, de sécurité, de transport, de communications, d’implication sociale, de participation aux loisirs et l’implication bénévole.

« Nos personnes aînées, c’est une référence pour une ville, ce sont des gens qui ont des choses à dire. On doit leur faire attention, mais surtout, les écouter. Présentement, nous avons le pouls de plusieurs regroupements. Toutefois, nous souhaitons élargir ce portrait aux jeunes aînés, dès 55 ans, et considérer les besoins et désirs de cette clientèle », souligne pour sa part Jocelyn Fradette, conseiller municipal et président du comité de la Conférence des aînés.

Le sondage est un document de quatre pages comportant 42 questions.

La version numérique de ce formulaire est disponible dès maintenant sur la page Web de la ville. Cette version numérique est priorisée car elle facilitera grandement la récolte des informations.

Également, 2500 copies imprimées seront distribuées sur le territoire dans les organisations, institutions et groupes oeuvrant auprès des aînés.

Les questionnaires dûment remplis devront être déposés avant le 1er février 2017.

« C’est le temps d’écrire ce que vous pensez. Et avec ça, on pourra aller de l’avant », de conclure Jocelyn Fradette en incitant tous les 55 ans et plus à participer en grand nombre à cette démarche.

 

Partager cet article