John-Hugo Tremblay laisse sa marque dans le Chez soi

Par Laurie Fortin
John-Hugo Tremblay laisse sa marque dans le Chez soi

«Fastueux mais confortable, brillant mais pas clinquant, cet intérieur honore le moindre détail dans une harmonie d’ivoire, de blanc et de gris», voici de quelle façon est décrite le décor d’un condo réalisé par John-Hugo Tremblay, dans la dernière parution du magazine de décoration Chez Soi.

Designer d’intérieur d’origine jeannoise, John-Hugo Tremblay a laissé une marque tangible de son talent avec ce décor, dans lequel il signe la conception de plusieurs éléments du mobilier et de la décoration.

Près de deux ans de travail ont été nécessaires pour compléter le tout.

«Je fais la totale! Il faut que tout s’agence, peu importe, que l’on marie des styles ou non. Si je fais une salle de bain par exemple, elle va être agencée avec le reste de la maison et ainsi de suite», explique le jeune homme.

Et ce décor représente-t-il son style? «Oui et non. Il faut savoir créer selon les besoins du client, savoir saisir ses désirs. Il ne faut pas qu’un client regarde un des décors que j’ai conçu et me demander la même chose si ce décor ne lui ressemble pas. Je n’impose jamais rien et je m’entoure des meilleurs artistes et artisans pour concrétiser mes idées.»

Certaines inspirations lui proviennent de ses voyages et des congrès auxquels il trouve important d’assister pour «rester à jour».

Même si ce n’est pas la première fois que l’un de ses décors figure dans une revue, il va de soi que c’est toujours flatteur pour lui et profitable pour la visibilité engendrée. Une parution dans le Prestige Design, un magazine avant-gardiste bilingue, distribué ici et ailleurs au Canada, est la vitrine qui le rend le plus fier.

Parcours peu commun

Être aux multiples talents, John-Hugo Tremblay ne de destinait pas à cette carrière il y a encore quelques années. Pendant qu’il étudie en droit à Ottawa puis en finance, il travaille en design d’intérieur, mais c’est en 2006 qu’il prend la décision importante de mettre de côté son domaine d’études pour réaliser sa passion. Depuis, il use avantageusement de toutes ses connaissances et reste ouvert à toutes les possibilités.

«Malgré que j’aime beaucoup ce que je fais actuellement, je suis ouvert à tout. Mon cheminement me permet de toucher à plusieurs domaines et j’aime la nouveauté», indique celui qui a même complété un cours en immobilier.

Projets et clients

John-Hugo Tremblay planche actuellement sur la décoration du salon VIP de la Coupe Rogers. Ses principaux clients se trouvent à Montréal, mais il se promène régulièrement ailleurs au Québec et se rend même en Floride pour des clients québécois.

Pour tous les détails de ces événements et pour d’autres nouvelles, visitez régulièrement le www.lelacstjean.com ou inscrivez-vous à notre envoi quotidien.

Partager cet article