Les Métallos veulent une commission parlementaire

Photo de William Fradette
Par William Fradette
Les Métallos veulent une commission parlementaire
Le president du Syndicat des travailleurs de l’aluminium d’Alma, Sylvain Maltais. (Photo : Trium Médias - William Fradette )

Les Métallos demandent formellement la tenue d’une commission parlementaire sur les ententes entre le gouvernement et Rio Tinto. Le recul de l’entreprise sur ses investissements inquiète.

Le Syndicat des Métallos, qui représente les travailleurs de l’aluminium, demande la tenue d’une commission parlementaire sur les ententes entre le gouvernement et Rio Tinto. Le député Sylvain Gaudreault a exigé pareille mesure plus tôt cette semaine.

« Est-ce que les fameuses ententes assurent des retombées significatives pour le Québec, pour le Saguenay ̶ Lac-Saint-Jean, et garantissent le maintien d’emplois de qualité à long terme ? », a questionné le syndicat par voie de communiqué.

« Depuis une dizaine de jours, on voit les différents partis se lancer la balle de part et d’autre de l’Assemblée nationale. Tout le monde a joué dans cette entente […] maintenant, ce sont les caquistes qui sont en position d’avoir leur mot à dire », croit le président du Syndicat, Sylvain Maltais. Il exige par le fait même une analyse publique de l’entente pour que les intervenants régionaux soient écoutés.

Rio Tinto a suspendu ses projets d’usine de billettes à Alma et de nouvelles cuves AP-60 à Arvida le mois dernier. Les travailleurs avaient auparavant accepté de négocier un contrat de travail pour assurer la paix industrielle et faciliter les investissements.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
johnny Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
johnny
Invité
johnny

enfin une vrai discussion. les citoyens ne veulent pas et n ont jamais voulu… d entente secrete. Des crosseurs on en veux pas.