Le magasin Sports DRC d’Alma complètement rasé par les flammes

Le magasin Sports DRC d’Alma complètement rasé par les flammes

Sur l’heure du midi, un violent incendie s’est déclaré dans la section mécanique du magasin Sports DRC d’Alma sur l’Avenue du Pont Sud, à la sortie Sud de la ville. Malgré une intervention rapide des pompiers d’Alma, secondés par ceux de la Régie Sud, le bâtiment est une perte totale mais on a réussi à sortir une bonne partie de la comptabilité ainsi que les véhicules qui étaient dans la salle de démonstration.

Vers 12 h 10, tous les employés sont partis pour un diner au centre-ville.

 

L’alarme a sonné à la caserne d’Alma vers 12 h 30. Une alerte générale a été donnée et devant l’ampleur de la catastrophe qui s’annonçait, on a immédiatement fait appel à la caserne #23, St-Bruno, pour venir en renfort.

 

Plus de 40 pompiers avec l’aide du camion échelle de Ville d’Alma, ont amorcé le combat.

 

Le bâtiment de Sports DRC est constitué de trois sections. La partie avant abritait la salle de montre et les bureaux des vendeurs, la section mécanique au centre et une partie entrepôt en arrière.

 

La présence de plusieurs véhicules dans la bâtisse (motoneige, VTT, moteurs hors bord et leurs réservoirs d’essence) ont rapidement alimenté l’incendie.

 

Très rapidement, c’est la partie entrepôt qui a laissé monter à une cinquantaine de pieds dans les airs des colonnes de feu dégageant une épaisse fumée noire en raison de la présence de matières plastiques.

 

Les pompiers ont concentré leurs efforts sur la section mécanique, au centre du bâtiment. Ainsi, ils ont pu créer une barrière.

 

Dès ce moment, on a brisé les vitres de la salle de montre et pompiers et employés du commerce ont rapidement sorti à l’extérieur les motos, VTT, motoneiges et moteurs hord-bord.

 

Heureusement, sur la majorité des véhicules, la clef de contact était en place, ce qui a grandement facilité la sortie des véhicules avec leur propre force motrice. Également, la section des archives et de l’administration du commerce a été épargnée en grande partie par le feu et l’on a pu sauver dossier clients, facture et nombre de documents essentiels au commerce.

 

Il est trop tôt pour connaître la cause de l’incendie et une enquête sera faite au cours des prochaines heures.

 

Quant à la valeur de la perte, en cette saison intense, le commerce avait monté au maximum son inventaire de véhicules.

 

Il est très facile de parler de dommages dépassant le million de dollars, le bâtiment à lui seul étant une perte totale.

 

Voici, en photos, les moments intenses de cet incendie majeur qui survient le jour même de l’ouverture de la Semaine de prévention des incendies.

 

Les photos sont de France Paradis.

Partager cet article