Opération Malaxer: une arrestation à Saguenay

Opération Malaxer: une arrestation à Saguenay

Une vaste rafle policière a permis d’appréhender, mercredi, 27 personnes dont David Guérin de Saguenay, et de saisir des quantités importantes de cocaïne et de drogues de synthèse. Trois suspects sont toujours recherchés.

Les suspects feront tous face à des accusations de gangstérisme, de trafic et de production de stupéfiants.

Cette vaste opération, qui conclut le projet Malaxer, vise le démantèlement d’un réseau de trafiquants du crime organisé traditionnel québécois. Une série de perquisitions amorcées tôt mercredi matin a mené plus de 200 policiers dans les localités de Longueuil, Montréal, Saint-Jean-sur-Richelieu, Varennes, Carignan, Saint-Lin-Laurentides, Pierreville, Saint-Roch-de-Richelieu et Saguenay.

L’enquête, amorcée à l’automne 2013, avait permis d’identifier Gabriel Boisjoly, 36 ans, de Brossard, comme étant le fournisseur en drogue de synthèse et en cocaïne des cellules de Longueuil et du Saguenay. Il était aussi en lien avec le dirigeant de la cellule de Montréal. Gabriel Boisjoly est toutefois décédé en décembre dernier d’une surdose de cocaïne.

Ce ratissage constituait la phase finale du projet Malaxer a permis la saisie de :

Plus de 65 000 comprimés de méthamphétamine;

100 000 $ en argent canadien;

Un kilogramme de cocaïne;

2 kg de haschisch; 4 livres de cannabis;

100 sachets d’héroïne;

4 armes à feu;

4 pistolets à impulsions électriques;

2 véhicules en bien infractionnel;

Une résidence sous ordonnance de blocage, d’une valeur de 2,1 millions de dollars.

Partager cet article