Un incendie criminel détruit une guérite de patrouilleurs

Un incendie criminel détruit une guérite de patrouilleurs

ENQUÊTE. La Sûreté du Québec a ouvert une enquête pour tenter de découvrir les circonstances d’un incendie qui a totalement détruit une guérite servant à abriter les patrouilleurs à motoneige, près du sentier #23, sur le Boulevard Maurice-Paradis. De toute évidence, cet incendie est de nature criminelle.

C’est un citoyen qui circulait dans le secteur qui a donné l’alarme au #911, à 22 h 39, dans la soirée d’hier.

« Au moment où mes hommes sont arrivés sur les lieux, le petit bâtiment était complètement en flamme et il n’y avait plus rien à faire. Dans ca cabanon, il n’y a ni propane, ni électricité. Après avoir contrôlé les flammes, mes hommes ont également constaté que le petit poêle au bois à l’intérieur de la structure était froid. Ça laisse dons supposer que quelqu’un aurait intentionnellement allumé le feu, d’où le transfert du dossier à la SQ », résume Jacky Piquette, chef aux opérations – division prévention, au Service des incendies de Ville d’Alma.

Cette petite guérite était montée sur des patins et pouvait être transporté à différents endroits stratégiques. Elle servait de local pour les patrouilleurs voulant se réchauffer lors d’activités de sensibilisation à la sécurité ou des opérations ciblées pour vérifier les droits de passage des motoneigistes.

Il s’agit d’une perte de quelque centaines de dollars.

Partager cet article