Course sur route: une saison dans l’incertitude

Janick Emond, journaliste de l’Initiative de journalisme local
Course sur route: une saison dans l’incertitude
Jusqu’à maintenant, quatre courses prévues au calendrier ont été annulées. (Photo : Courtoisie - Mario Boily)

Ça ne s’annonce pas tout rose pour la saison de l’Association de course sur route du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Jusqu’à maintenant, sur le calendrier de 17 courses, quatre épreuves ont déjà été annulées.

Parmi celles-ci, on retrouve les épreuves de Saint-Bruno, d’Hébertville, d’Hébertville-Station et de Saint-Nazaire.

D’ailleurs, aucune course n’a encore eu lieu cette saison, qui devait normalement s’amorcer en février.

« On est tous sur les dents. On ne mène pas grand-chose dans tout ça, on n’a pas grand pouvoir de décision. On subit les impacts des éclosions de covid, les décisions du gouvernement, etc. », mentionne la présidente de l’association, Bernadette Girard.

« Aucune organisation ne se risquera pour l’instant à tenir son évènement dans les conditions actuelles. Même que le club Jeannois à Alma a décidé d’annuler ses entrainements pour la prochaine saison », ajoute-t-elle.

Ainsi, il est difficile d’envisager de tenir un évènement tant et aussi longtemps que les cas de covid ne diminueront pas et que les mesures sanitaires ne seront pas assouplies.

Saison en péril ?

Présentement, il n’est pas encore question d’annuler l’ensemble de la saison. L’Association et les organisateurs des courses regardent attentivement les développements de la pandémie. Les décisions sont prises deux semaines avant les courses.

« Je reçois constamment des courriels des coureurs dans les semaines précédant une course pour savoir si ça va avoir lieu. Ils ont hâte et ils ont envie de sortir faire des courses. »

Demi-Marathon des Bleuets

La première édition du demi-marathon des Bleuets de Dolbeau devra encore attendre avant d’avoir lieu. L’évènement, qui devait se tenir dans la fin de semaine 22 et 23 mai, a été annulée pour une deuxième année consécutive.

« On veut tenir un bel évènement, que les gens puissent se rassembler et s’amuser. Présentement, ce n’est pas possible, donc on préfère attendre encore une année », explique l’un des organisateurs, Gilles Bouchard.

Pour demeurer présent, les coureurs sont invités à aller courir chez eux leur 21,5 km et de partager des photos sur la page Facebook de l’évènement.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires