Des policiers de Québec confirment leur participation au Marathon Festirame

Des policiers de Québec confirment leur participation au Marathon Festirame
Fabien Marceau et Karl Goulet

CHALOUPE À RAMES.Deux policiers de la Sûreté municipale de Québec seront du groupe de rameurs qui participeront au Marathon 42 kilomètres de l’édition 2015 de Festirame qui se déroulera le 4 juillet prochain. Une deuxième embarcation en provenance de La Tuque est également envisageable.

C’est du moins ce qu’a confirmé au Journal le Lac-St-Jean, Danny Tremblay, policier de la Sûreté du Québec à Ville La Tuque, qui fera équipe cette année avec un nouveau coéquipier, Guillaume Maltais, lui-même policier de la SQ à Ville La Tuque.

«Par le biais de notre page Facebook, les deux policiers de Québec ont lu l’article publié par le Journal Le Lac-St-Jean et ont démontré de l’intérêt pour cette discipline de la rame. Il faut savoir que ces deux policiers pratiquent la rame en hiver lors de la course de la traversée du Fleuve Saint-Laurent organisée dans le cadre du Carnaval de Québec. Devant le sérieux de leur intention, nous avons déniché une embarcation, et Jean Lemieux et Bernadette Girard ont effectué sur celle-ci de petits travaux pour la rendre utilisable et sécuritaire. Les deux policiers de Québec doivent prendre possession de leur embarcation en fin de semaine», de souligner Danny Tremblay.

Lors de l’entretien téléphonique avec le Lac-St-Jean, Danny Tremblay devait également faire miroiter qu’un possible deuxième équipage pourrait s’ajouter à la liste déjà impressionnante d’équipages déjà inscrits pour les épreuves du circuit préparatoire et au Marathon de 42 kilomètres. Ce nouvel équipage proviendrait également de Ville La Tuque.

«Nous avons notre embarcation à La Tuque et nous avons commencé nos entraînements sur la rivière Saint-Maurice. La chaloupe à rames est au centre des discussions depuis quelques semaines dans notre coin avec diverses entrevues dans plusieurs médias. La curiosité chez les amateurs se fait de plus en plus grande, et le sport de la chaloupe à rames rayonne de plus en plus», souligne Danny Tremblay.

Un équipage de Québec

Samedi, Fabien Marceau et Karl Goulet, deux policiers de la Sûreté municipale de la Ville de Québec, ont pris possession de leur chaloupe à rames dans le but de réaliser le Marathon 42 kilomètres sur le lac Saint-Jean.

«Nous avons fait partie de l’équipage de la Sûreté municipale qui a participé au circuit des canots à glace. L’an dernier, l’équipage a participé à sept épreuves. Depuis le printemps, nous poursuivons notre entraînement dans un centre de conditionnement, mais on souhaitait aussi faire de la rame en nature. Étant donné que je suis originaire de la région, et que je connaissais bien la course de chaloupes à rames de Festirame, j’ai pris contact avec Danny Tremblay, un collègue policier, et nous avons été en mesure de dénicher une embarcation. Jean Lemieux, un vétéran de cette compétition, a travaillé plusieurs heures pour mettre notre embarcation selon les normes. Nous allons faire des entraînements à Québec, mais il n’est pas exclu que nous participions à des épreuves préparatoires. Mais c’est selon nos disponibilités», explique Fabien Marceau.

Jusqu’à maintenant, neuf équipes masculines sont confirmées, et on estime une participation de quelque 16 équipes de chaloupes à rames pour le Marathon de 42 kilomètres, dont le départ se fait sous le pont de Desbiens.—

Partager cet article