Le hockey féminin trouve une niche de choix au SMRC

Le hockey féminin trouve une niche de choix au SMRC

HOCKEY FÉMININ. La direction du Séminaire Marie-Reine-du-Clergé innove une autre fois en proposant en exclusivité un programme scolaire de développement de performance en hockey féminin. Dès la prochaine année, le SMRC accueillera donc 20 filles qui évolueront à l’intérieur de ce programme où la performance scolaire aura la même importance que la performance sportive.

La teneur de ce nouveau programme scolaire de développement de performance en hockey réservé uniquement aux joueuses de niveau peewee, bantam et midget de l’ensemble de la région du Saguenay—Lac-St-Jean et même plus a été présentée ce jeudi dans les locaux du Centre d’entraînement du Sémigym, en présence notamment de Stéphanie Lalancette, médaillée d’or au Championnat du monde de hockey féminin des moins de 18 ans avec l’équipe canadienne.

« Le Séminaire Marie-Reine-du-Clergé est fier d’être associé à Hockey Québec, division Saguenay-Lac-St-Jean, et d’offrir à l’ensemble des joueuses de hockey de la région et de la province un programme de développement de performance unique au Québec, un programme réservé uniquement aux filles, dans une école de prestige dont la réputation n’est plus à faire, avec un réseau de transport vaste qui s’étendra dès l’an prochain jusqu’au Saguenay de même qu’une résidence scolaire améliorée pouvant accueillir plus de 20 élèves. Le tout se fera sous la supervision d’un entraîneur crédible bien connu dans la région Jean-Simon Allard », a résumé d’un trait Patrick Desmeules, directeur général du SMRC.

Haut niveau

Le Séminaire s’est donné toutes les chances de mettre en place un programme de haut niveau en y associant du monde du hockey féminin et avec la bénédiction de Hockey Québec.

L’équipe-école travaillera en collaboration constante avec les parents des élèves tout en offrant un encadrement pédagogique et sportif de qualité adapté aux besoins de tous les élèves;

Dans la lignée des programmes spéciaux, le programme scolaire de développement de performance en hockey féminin a pour objectif de développer des joueuses de haut niveau et de leur permettre d’atteindre les plus hauts sommets.

Pour les niveaux peewee, bantam et midget, le programme d’entraînement comportera trois pratiques par semaine à l’aréna de Métabet-chouan-Lac-à-la-Croix, un entraînement de musculation en salle au centre d’entraînement Sémigym et un entraînement cardiovasculaire de « spinning » au Séminaire Marie-Reine-du-Clergé

L’accent sera également mis sur les études. Le nombre de cours manqués sera maintenu au minimum.

À tous les jours, les études et le sport se vivront entre 8 h et 15 h et tous les élèves rentrent à la maison avant le souper via le transport scolaire du SMRC qui dessert les secteurs Alma, Roberval, Saguenay et le haut du lac St-Jean. Les transports du Saguenay et du Haut du lac St-Jean seront organisés si les effectifs le justifient.

Pour mener à bien ce projet, le SMRC s’associé à une organisation qui a permis le développement de ce sport traditionnellement réservé aux garçons et qui fait beaucoup parler d’elle dans les derniers mois: l’organisation des Rebelles.

Dès samedi, une première séance d’entraînement/évaluation aura lieu ici-même au Séminaire. À ce jour, une vingtaine de jeunes hockeyeuses dont certaines de Chibougamau-Chapais et de la Côte-Nord ont confirmé leur participation.

Jean-Simon Allard

C’est la passion, la discipline et le travail acharné qui ont mené Jean-Simon Allard vers les plus hauts sommets du hockey junior québécois. Recruté en 2007 par les Sabres de Buffalo, il poursuit aujourd’hui sa carrière dans la Ligue Nord-Américaine de Hockey.

Nouvellement diplômé en enseignement de l’éducation physique de l’Université du Québec à Chicoutimi, il a accepté de relever ce défi de devenir instructeur-chef d’un programme scolaire réservé uniquement aux jeunes filles, il contribue ainsi au développement du hockey féminin dans la région du Saguenay—Lac-St-Jean.

Jean-Simon Allard a également fait ses études secondaires au Séminaire Marie-Reine-du-Clergé, entre 1998 et 2001, avant de joindre les rangs de l’équipe Midget AAA de Jonquière. —

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des