Patrice Simard : Une vedette canadienne du rugby en fauteuil roulant

Par Janick Émond
Patrice Simard : Une vedette canadienne du rugby en fauteuil roulant
À peine deux ans après avoir commencé le rugby en fauteuil roulant, Patrice Simard se faisait une place sur l’équipe nationale. (Photo : Courtoisie)

En 1996, le natif de Saint-Henri-de-Taillon Patrice Simard a subi  un accident d’auto qui a affecté sa moelle épinière, le rendant quadraplégique. À peine deux ans plus tard, il se taillait une place sur l’équipe nationale de rugby en fauteuil roulant.

C’est à son centre de réadaptation physique que Patrice a découvert le rugby. Comme il y avait des entrainements dans le gymnase du centre, il s’y est rendu pour jeter un œil.

« Au début, je ne pensais jamais jouer à ça, je les voyais se rentrer dedans avec les fauteuils et avoir de gros contacts, moi j’étais encore plus fragile et pas trop fort. Je m’étais dit qu’ils étaient un peu fous », lance-t-il en riant.

Quelques mois plus tard, après avoir repris des forces, il a finalement tenté sa chance au rugby et il est instantanément tombé en amour avec le sport. Rapidement, il s’est retrouvé à jouer sur l’équipe provinciale, pour éventuellement rejoindre l’équipe nationale.

« Nous étions à Montréal pour les Championnats canadiens et après ça, il y avait le camp de sélection de l’équipe nationale. Comme c’était à Montréal, je me suis présenté au camp. Je me disais que ça allait me montrer ce que j’avais à travailler et peut-être que l’année d’après, j’allais pouvoir faire l’équipe. »

Au total, ils sont 16 joueurs présents au camp. De ce nombre, 12 seront sélectionnés par Équipe Canada.

« Plus le temps avançait, plus je voyais que j’avais peut-être une chance de faire l’équipe, mais sans jamais vraiment penser que je pourrais la faire. Au bout des trois jours du camp, les coachs m’ont annoncé que je faisais l’équipe qui s’en allait aux Jeux paralympiques de Sydney, trois mois après. Je ne le croyais pas, c’était surréel. »

Jeux paralympiques

Patrice a participé à cinq Jeux paralympiques, où il a remporté deux médailles d’argent et une de bronze. L’an prochain, il sera aux Jeux de Tokyo. (Photo : Courtoisie)

Cette première expérience aux Jeux paralympiques de Sydney, en 2000, demeure un souvenir incroyable pour Patrice Simard.

« C’est leur sport national. Je me suis donc retrouvé à jouer devant 10 personnes dans un gymnase, à jouer dans un stade devant 12 000 personnes ! En plus, on se faisait demander des autographes en sortant du stade ou en allant au restaurant. C’était incroyable comme expérience », se remémore-t-il.

Patrice, qui est maintenant résident de Québec pour pratiquer son sport professionnellement, a par la suite participé à tous les autres Jeux. Il a ramené à la maison deux médailles d’argent et une de bronze. En 2021, il sera de l’équipe canadienne à Tokyo.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des