Une année 2007 exceptionnelle pour le pilote de motocross David Tremblay

Par Normand Simard
Une année 2007 exceptionnelle pour le pilote de motocross David Tremblay

Le pilote, David Tremblay, à sa première année sur le Circuit provincial de motocross, s’en est tiré avec une fiche tout simplement exceptionnelle, raflant le championnat du Challenge de l’Est et terminant en 3e place au Challenge de l’Ouest.

Il a remporté son championnat aux deux volets MX1 (250/450cc) et MX2 (125/150cc). Du côté du Challenge de l’Ouest, il a raté de peu de répéter le même exploit que dans l’Est. Il ne lui manquait que 12 points pour coiffer le champion MX1, Daniel Cournoyer et 19 points pour faire de même en MX2, pour le 1er rang qui a été remporté par Tomy Lemaire. « J’ai manqué le programme de Yamachiche au début de la saison. Y avoir participé, cela m’aurait donné d’excellentes chances de gagner le titre de l’Ouest », a fait part le pilote de 26 ans.

Globalement, David Tremblay se montre très satisfait de sa rentrée dans le monde du motocross professionnel québécois : « C’est certain que c’est un autre monde que le motocross régional. C’est une guerre de tranchées sur les lignes de départ. Personne ne veut rien concéder. Le calibre des pilotes est débile. Je me suis vite adapté et je suis content de ma saison et de ce que j’ai réalisé », de dire le champion.

Le pilote forme maintenant un duo du tonnerre avec son gérant et directeur technique, Réjean Gagné : « Sans l’arrivée de Réjean, après ma 2e course, au début de la saison, il m’aurait été impossible de continuer et de connaître le succès. Son implication est à cent pour cent. On s’entend bien et j’aime travailler avec lui. Il connaît toutes les facettes de la compétition et tout le travail qu’il a accompli dans l’équipe, c’est l’une des raisons de mon championnat », ajoute David Tremblay.

Réjean Gagné est reconnu comme un passionné des sports motorisés. Il s’était impliqué à fond de train, il y a quelques années, aux courses de motoneige, au sein de l’Équipe Alma Mazda. Il avait promis de ne pas revenir dans les sports motorisés, mais il n’a pu tenir sa promesse. « Je travaille dans le domaine de l’automobile. J’ai toujours été passionné par les courses d’auto, de motoneige et de moto. Quand j’ai suivi David, au début de la saison, à sa 3e course, c’était pour aller voir. J’ai eu la piqûre et j’ai vite constaté le talent exceptionnel du pilote. Je me suis dit que j’étais en face d’un futur champion québécois et même canadien. Gagner le titre du Québec, chez les pro, lors d’une première saison, je crois que c’est du jamais vu », clame Réjean Gagné.

Sandra Lalancette, la conjointe de David Tremblay fait aussi partie de l’équipe. Elle-même une pilote en classe « inter », chez les dames, elle est le membre à tout faire, que ce soit, à la logistique, aux horaires et à la compilation; à la blague, David Tremblay dira de sa conjointe « elle nous prépare aussi de bons petits déjeuners. »

Les collaborateurs

David Tremblay, à sa 1re saison, a également pu compter sur le concours de précieux alliés, des collaborateurs qui font presque partie de l’Équipe. Courir au Québec, chez les professionnels, cela demande des moyens pécuniaires et des ressources énormes. Seulement pour les deux bolides, c’est un montant qui dépasse 16 000 $. Et il faut ajouter les frais d’essence pour les déplacements, partout au Québec, l’hébergement et la nourriture, sans oublier les bris mécaniques de pièces qui coûtent souvent, des centaines de dollars. David Tremblay, qui œuvre au Département du service, au Centre du sport Lac-St-Jean, a pu compter, à sa première année, sur la collaboration précieuse de son patron, Réjean Tremblay, propriétaire de l’entreprise, qui, avec la complicité de Kawasaki, lui a fourni, gratuitement, les motos KX 250 et KX 45O, spécialement conçues pour la course de haut niveau. Également, Alma Mazda et son propriétaire, Robert Gagné, sont impliqués comme collaborateur de l’Équipe 162. L’Équipe de course de David Tremblay voit grand pour 2008. On vient de se doter d’une roulotte/campeur de 34 pieds. En outre, quatre motos seront utilisées, l’an prochain, deux d’entraînement et deux pour les compétitions, toujours avec l’aide du commanditaire majeur, le Centre du Sport LSJ. Concernant cette roulotte/campeur, qui a demandé un investissement assez élevé, elle a été aménagée par l’entreprise Meubles Distinction d’Alma et leur équipe de professionnels en ébénisterie, animée par le copropriétaire, Alain Simard, lui-même un mordu des sports motorisés. Et, la cerise sur le gâteau, le pilote David Tremblay, il y a quelques semaines, s’est vu présenter un contrat le liant à la firme Kimpex de Drummondville, afin de devenir le pilote officiel de cette entreprise spécialisée dans les pièces et équipements de motos.

Partager cet article