Microbrasserie Lion Bleu: Une nouvelle eau pétillante pour braver la compétition

Photo de Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Par Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Microbrasserie Lion Bleu: Une nouvelle eau pétillante pour braver la compétition
Kiriane Mailloux et David Otis, copropriétaires de la microbrasserie Lion Bleu. (Photo : courtoisie)

La microbrasserie Lion Bleu d’Alma s’apprête à distribuer une toute nouvelle eau gazéifiée. Un produit qui, pour l’entreprise brassicole, vise à se distinguer parmi une offre de bières sans alcool de plus en plus abondante.

« L’idée, c’était surtout d’ajouter une offre sans alcool à notre portfolio. Mais ce qui arrive, c’est qu’il y a déjà plusieurs microbrasseries qui font des bières sans alcool, et certaines d’entre elles en font même plusieurs sortes. Alors même dans le sans alcool, il commence à y avoir une grosse compétition », explique David Otis, copropriétaire de la microbrasserie Lion Bleu avec Kiriane Mailloux.

C’est ainsi qu’est née l’idée de l’Eaublonnée qui, comme le suggère son nom, est une eau pétillante infusée à même du houblon.

« On commence par pasteuriser l’eau. Après l’avoir refroidie, on l’envoie dans le fermenteur, et puis on va ajouter une certaine quantité de houblon et on va laisser infuser ça à froid durant un certain nombre de jours. »

Par ailleurs, « le plus beau dans ce projet-là », affirme Davis Otis, c’est qu’aucun investissement n’a été nécessaire à sa réalisation puisque la microbrasserie disposait déjà de tous les équipements requis à la production d’eau gazéifiée.

L’Eaublonnée en cannette est déjà en vente à la microbrasserie Lion Bleu, tandis qu’elle sera disponible sur les tablettes à compter de la semaine prochaine à l’échelle de la province.

Selon Davis Otis, il s’agira de la première eau pétillante du genre à être distribuée en épicerie au Québec.

Pas une bière

Malgré la présence de houblon dans le procédé, David Otis est catégorique : « l’Eaublonnée n’est pas une bière, et ça ne goûte pas la bière ». En fait, au terme de l’infusion, le houblon apportera seulement une touche de melon vert et de thé vert à l’eau pétillante. Saveurs qui demeurent toutefois subtiles.

D’ailleurs, le microbrasseur affirme que ce nouveau breuvage est polyvalent. Il peut autant être savouré seul que de servir de base dans un cocktail.

« C’est très accessible : ma grand-mère aime ça, et ma fille de trois ans et demi aime ça! », illustre-t-il, ajoutant que l’Eaublonnée s’agence particulièrement bien au gin.

En fonction du succès de son produit, David Otis n’exclut pas d’élaborer de nouvelles variétés d’eau gazéifiée.

Après tout, dit-il, « des sortes de houblons, il y en a des centaines, donc on pourrait simplement en utiliser un autre. On pourrait aussi faire une eau aromatisée au zeste citron, par exemple. »

 

Partager cet article