Plusieurs personnes aînées prises au dépourvu par une augmentation de loyer

Photo de Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Par Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Plusieurs personnes aînées prises au dépourvu par une augmentation de loyer
Tandis qu'une grève secoue actuellement la Villa d'Alma, plusieurs résidents de la résidence privée pour aînés contestent l'augmentation de leur loyer. (Photo : Trium Médias - Yohann Harvey Simard)

Rien ne va plus à la Villa d’Alma, où des procédures de contestation ont été lancées tant par les employés que les résidents de la résidence privée pour aînés (RPA).

Cette semaine, les résidents de la Villa d’Alma ont appris que leur loyer pourrait subir une hausse de 500$ ou plus par mois à l’issue de leur renouvellement de bail. Une nouvelle difficile à digérer pour plusieurs d’entre eux et qui survient en marge de la grève qui secoue actuellement la RPA.

Selon des informations de Radio-Canada, deux résidentes de l’établissement ont entrepris de faire signer une pétition pour contester la hausse de leur loyer. Une cinquantaine de signatures auraient déjà été récoltés.

Par ailleurs, afin d’obtenir de l’aide, plusieurs résidents se sont tournés vers le Le Centre d’assistance et d’accompagnement aux plaintes du Saguenay-Lac-Saint-Jean (CAAP SLSJ).

« Cette situation met encore une fois en lumière le manque d’information et les difficultés que peuvent vivre les résidents lorsqu’ils reçoivent un avis de renouvellement », a affirmé par voie de communiqué l’organisme communautaire dont la mission est d’assister et d’accompagner les personnes insatisfaites d’un service du système santé et des services sociaux.

« Il s’avère nécessaire pour nous de rappeler à tous les résidents vivant dans une RPA ainsi qu’à leurs proches que, quand on reçoit un avis de renouvellement, on a un délai de 30 jours pour y répondre. Vous n’êtes donc pas obligés de prendre une décision dès qu’on vous donne votre avis. Et surtout, vous avez, à quelques exceptions près, le droit de refuser une augmentation de loyer et ce tout en ayant le droit de demeurer dans votre logement », précise le directeur général du CAAP SLSJ, Josey Lacognata.

Partager cet article