Produits Boréal à la conquête de l’Ontario

Photo de Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Par Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Produits Boréal à la conquête de l’Ontario
La nouvelle usine sera érigée à l’arrière des installations existantes d’Alma de Produits Boréal. (Photo : courtoisie de Francis Doucet)

Produits Boréal souhaite passer à la vitesse supérieure dans le développement de nouveaux marchés. À cet effet, l’entreprise almatoise spécialisée dans la fabrication de maisons en bois prévoit investir jusqu’à 5 M$ dans la construction d’une nouvelle usine à Alma.

« La raison pour laquelle on veut faire une nouvelle usine à Alma, c’est vraiment pour l’expansion de nos activités en Ontario. Ici, notre capacité de transformation du Thermolog bat déjà son plein, mais on veut commencer à en faire encore plus », indique Audrey Coulombe, directrice générale adjointe.

Mis au point par Produits Boréal, le Thermolog est un matériau de construction unique permettant l’assemblage de murs par collage.

Actuellement, les Thermologs sont employés dans la construction de 12 à 15 habitations par année en Ontario. Un nombre que l’on souhaite multiplier par 10 d’ici 2026 pour atteindre une moyenne de 100 à 150 maisons vendues annuellement.

L’entreprise doublera également le budget attribué à l’expansion du marché ontarien, qui passera de 250 000 à 500 000$ par année.

« On veut vraiment mettre les bouchées doubles du côté des ventes afin de se donner une meilleure visibilité et plus de notoriété », insiste Audrey Coulombe.

Les ventes de Produits Boréal ont cru d’environ 35% annuellement depuis 2020.

Une pierre deux coups

La nouvelle usine se situera dans le parc industriel Joseph-Collard d’Alma sur un terrain voisin des installations de Produits Boréal. Sa construction doit débuter à l’automne 2023.

Forte d’une superficie de 14 400pi² et érigée sur deux étages, l’usine visera d’abord à répondre à la demande ontarienne. Toutefois, elle servira aussi de démonstrateur en vue de développer le volet commercial de Produits Boréal.

« On veut vraiment faire un bâtiment “vitrine” pour mettre notre produit de l’avant et trouver un nouveau débouché pour le Thermolog. On veut montrer qu’outre des maisons et des bureaux, nous sommes capables de construire des bâtiments à vocation industrielle, comme un garage commercial, de façon tout aussi rentable pour les entreprises. »

Verte et efficace

Plusieurs technologies vertes seront intégrées à la nouvelle usine. On entend y implanter un système de chauffage alimenté par les rebus de bois issus de la découpe du pin blanc, tandis que le toit du bâtiment pourrait être recouvert de végétation.

Une dizaine d’employés supplémentaires seront nécessaires pour opérer l’usine, dont une grande proportion sera toutefois automatisée afin de pallier le manque de personnel.

« C’est beaucoup plus efficace de penser comme ça que d’essayer de trouver 60 personnes du jour au lendemain. »

Partager cet article