Bloc opératoire de Chicoutimi : Québec annonce 500 M$ d’investissements

Photo de Julien B. Gauthier
Par Julien B. Gauthier
Bloc opératoire de Chicoutimi : Québec annonce 500 M$ d’investissements
Les travaux pour le bloc opératoire devraient débuter en 2024. (Photo : Trium Médias - Archives)

La construction du nouveau bloc opératoire à l’hôpital de Chicoutimi pourra débuter en 2024 avec des investissements d’un demi-milliard de dollars. Le projet permettra d’augmenter la capacité du CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean de réaliser de chirurgies et des opérations de 10 %.

Les travaux qui sont répartis en quatre phases prévoient notamment un agrandissement de 20 000 m² du côté de la rue Jacques-Cartier Est pour le nouveau bloc opératoire. Celui-ci verra sa superficie être augmentée de 100 %.

Mais l’hôpital aura aussi droit à plusieurs autres améliorations, dont la construction d’un stationnement à étage, la réfection du hall d’entrée principal, d’un nouveau pavillon logistique pour les installations électriques, le service des approvisionnements et l’unité d’hygiène et salubrité, ainsi que la mise à niveau de plusieurs locaux.

Le CIUSSS réalise 10 000 chirurgies annuellement. À l’heure actuelle, 6 140 personnes sont en attente d’opération, dont 3 400 à Saguenay.

Le nombre de salles d’opération passera notamment de 11 à 14. Le nombre de civières passera quant à lui de 12 à 21, dont deux qui permettront un isolement respiratoire.

Pour l’aire de récupération après les chirurgies, le nombre de civières passera de 12 à 32.

Meilleur environnement

De son côté, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, qui était à Chicoutimi pour l’occasion, a admis que les installations déjà existantes n’avaient pas été suffisamment améliorées dans les dernières années.

« Lorsqu’on fait des travaux, on veut donner un meilleur environnement à nos employés. Mais on veut aussi penser à nos patients. Au cours des dernières années, on a souvent oublié d’investir dans nos centres existants. On veut que nos patients soient heureux et qu’ils se sentent en sécurité », a-t-il mentionné.

Rappelons que les premiers appels d’offres ont été lancés en janvier dernier, afin de préparer les plans et devis. Dès septembre 2022, des travaux préparatoires pour la construction du stationnement à étage pourraient aussi débuter.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux assure par ailleurs que des mesures de mitigation seront appliquées afin de limiter au maximum les conséquences du projet sur les employés et les citoyens demeurant à proximité.

Partager cet article