Club Boréal : Place à la saison d’hiver  

Photo de Janick Émond
Par Janick Émond
Club Boréal : Place à la saison d’hiver  
(Photo : Tirée de Facebook)

Une saison s’achève et une autre recommence pour le club de soccer Boréal d’Alma. Après un bel été, il est maintenant temps de faire place à la session d’automne-hiver. 

Les inscriptions, qui sont en cours, se déroulent bien jusqu’à maintenant, selon le directeur technique du club, Olivier Chartier.  

« Ça va vraiment bien pour les inscriptions. On a déjà 75 jeunes d’inscrits, alors que la saison commence seulement le 15 octobre prochain. L’an dernier, on avait eu 120 joueurs, donc on s’attend à une belle augmentation cette année », commente-t-il.  

L’objectif, dit-il, est d’atteindre le cap des 150, voir des 160 joueurs cet hiver au Boréal.  

D’ailleurs, il espère que le nouveau stade de soccer intérieur à Saguenay pourra amener quelques inscriptions supplémentaires à Alma également.  

« C’est certain que ça risque d’avoir plus d’impact du côté de Saguenay, mais une partie de nos jeunes vont jouer la moitié de leurs matchs cet hiver dans ce stade à Jonquière. Donc, on espère sentir un petit impact, même si on s’attend à ce que ce soit minime. »  

En effet, les joueurs d’Alma des catégories U9 à U16 pratiqueront au Centre Mario-Tremblay d’Alma, alors que leurs matchs auront lieu à Alma et Jonquière.  

Pour ce qui est des U4 à U8, ils joueront exclusivement à Alma.  

« Pour eux cependant, on aimerait faire quelques petits évènements en cours de saison contre les autres équipes de la région. » 

Nouveautés 

Même si rien n’est encore confirmé, Olivier Chartier avance tout de même qu’une académie de gardiens de but pourrait être créée cet hiver à Alma.  

Également, le club entend travailler afin d’améliorer la situation de l’arbitrage.  

« Pour le poste d’entraineur, ça va assez bien pour nous. Par contre, au niveau de l’arbitrage, c’est plus compliqué. On doit développer ça davantage, promouvoir cette profession. » 

En ce moment, aucun plan d’action n’est encore déployé, mais le Boréal souhaite s’installer à la table avec les autres clubs de la région pour trouver des solutions.  

« Une chose est certaine, il faut offrir un meilleur encadrement à nos arbitres. Présentement, c’est souvent négligé, donc il faut resserrer le tout. »

Partager cet article