Natation : Alisson Gobeil fracasse tout aux Jeux du Canada 

Photo de Janick Émond
Par Janick Émond
Natation : Alisson Gobeil fracasse tout aux Jeux du Canada 
(Photo : Courtoisie)

La paranageuse almatoise Alisson Gobeil a tout raflé lors de son passage aux Jeux du Canada, qui avait lieu du 6 au 21 août dernier à Niagara en Ontario. L’athlète est revenu de cette compétition d’envergure avec quatre médailles autour du cou, en plus d’avoir battu un record canadien datant de 20 ans.  

Il s’agissait d’un grand évènement pour Alisson Gobeil de se retrouver aux Jeux du Canada, elle qui s’entrainait depuis des années pour y accéder.  

« C’est un objectif que j’avais depuis longtemps, mais je m’y entrainais sérieusement depuis environ deux ans maintenant. C’était une super belle expérience de se retrouver dans le village des athlètes, de participer à des compétitions de cette envergure, c’était vraiment plaisant », mentionne-t-elle.  

Et pour une première présence aux Jeux du Canada, l’Almatoise n’a pas fait les choses à moitié. Après ses cinq jours de compétitions, elle a décroché quatre médailles et inscrit son nom dans le livre des records.  

Performances 

Lors de la première journée, Alisson a remporté la médaille de bronze à l’épreuve du 200m/400m libre en paranatation. 

La deuxième journée, elle est allée chercher le bronze au 100m libre.  

Le troisième jour, elle établit un nouveau record national au 50m dos avec un temps de 43,30 secondes. Le record était auparavant détenu par Marie Dannehaeuser, qui avait réalisé un temps de 46,42 secondes en 2022.  

Le jour quatre, la nageuse s’est qualifiée pour la finale à l’épreuve du 100m brasse et elle termine en 6e position.  

Enfin, lors de la cinquième et dernière journée de compétition, c’est deux médailles qu’Alisson est allée chercher. Tout d’abord, elle remporte l’argent au 50m libre, pour par la suite aller chercher la médaille de bronze au 150m/200m quatre nages individuelles.  

« J’ai dépassé toutes mes attentes. Je ne pensais pas que j’allais remporter de médailles en allant là-bas et je reviens finalement avec quatre ! Ça me motive encore plus à vouloir me rendre plus loin et faire encore mieux. » 

Partager cet article